Le gouvernement d’Ariel Henry dément les allégations sur l’augmentation du Prix du carburant 

Jacky Chery
Jacky Chery
Écoutez cet article

Dans une note rendue publique à travers les réseaux sociaux ce mardi 26 avril, le gouvernement du Dr Ariel Henry, via le Ministère de la culture et de la communication, a démenti les informations faisant croire qu’il est envisagé d’ajuster à la hausse le prix du carburant à la pompe. 

Moins de six mois après avoir hautement ajusté le prix du carburant à la pompe, le gouvernement dirigé par le Docteur Ariel Henry se trouve une nouvelle fois face à la réalité de l’augmentation du prix du pétrole sur le marché international. Suite à cette récente pénurie constatée depuis déjà plus d’une semaine, des informations circulant notamment à travers les réseaux sociaux font état de la volonté du gouvernement d’augmenter une nouvelle fois le prix du carburant à la pompe. Une information démentie par le gouvernement à travers le Ministère de la culture et de la communication. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Le Ministère de la culture et de la communication informe le public en général qu’il n’est prévu aucune augmentation du prix du carburant à la pompe”, a-t-il fait savoir dans cette note rendue publique. Par ailleurs, face à cette pénurie constatée, le MCC a aussi annoncé à la population haïtienne l’arrivée dans les ports du pays les dernières commandes qui ont été effectuées. “Les nouvelles commandes de carburant arriveront au plus tard cette fin de semaine dans le pays”, a-t-il ajouté. 

Depuis l’arrivée du Dr Ariel Henry en tant que premier ministre, les commandes sont désormais placées directement par les distributeurs de produits pétroliers, contrairement à l’administration précédente qui avait accordé cette responsabilité au Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD). 

Depuis cette récente pénurie de carburant, les rares pompes à essence qui fonctionnent à travers la région métropolitaine sont obligées de faire face à une affluence énorme de gens en quête de ce produit combien précieux. Des véhicules, des motocyclettes où encore des gallons jaunes ont été particulièrement remarqués dans des ambiances peu agréables sous les stations d’essence. 

REDACTION : Jacky Chéry 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.