JUSTICE

Le gouvernement Haïtien a confirmé l’extradition de Marco Antonio Palacios

Le gouvernement haïtien a confirmé ce vendredi 29 octobre, la demande d’extradition du citoyen colombien et ancien officier militaire Marco Antonio Palacios, principal suspect dans l’assassinat du président haïtien, Jovenal Moise. 

Le ministère des Affaires étrangères a précisé dans un communiqué qui a transmis la demande au gouvernement jamaïcain, où le suspect était détenu, « afin qu’il puisse être déféré devant la justice haïtienne ». 

Advertisements

Les autorités jamaïcaines ont rapporté la semaine dernière que Palacios, un ancien soldat de l’armée colombienne, avait été arrêté et accusé d’être l’auteur matériel des douze coups de feu qui ont tué le dirigeant Moise le 7 juillet. 

A noter que Palacios fait partie des quarante personnes arrêtées dans le cadre de l’assassinat du président, parmi lesquelles on dénombre 18 mercenaires colombiens, tous d’anciens membres de l’armée. 

Facebook Comments

Ravensley Boisrond
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia