NETALKOLE

Le journaliste d’investigation Haïtien Milot Milfort, lauréat du prix Philippe Chaffanjon 

Photo : UN

Le jury du prestigieux prix Philippe Chaffanjon présidé par Pierre Haski, président de Reporters sans frontières a délibéré et annoncé les lauréats de ce prix journalistiques tant convoités.  

Ce jeudi 2 Juin, sur la page Facebook du prix Philippe Chaffanjon, les noms des lauréats de ce concours de reportages ont été rendus public. Il s’agit du journaliste d’investigation Haïtien Milo Milfort, pour son reportage, enlèvement en Haïti : piégé par la peur, et de Noé Pignède, pour son reportage-podcast, Liban : le calvaire des employés de maison africaine, qui dénonce le système de la Kafala au Liban, qui permet l’exploitation de centaines de milliers d’employées de maison asiatiques et africaines. 

Le reportage du journaliste Haïtien multi primés, a été publié sur le site Enquêt’Action et Connectas et raconte la montée du kidnapping en Haïti depuis 2019, et l’accommodation des haïtiens à ce phénomène et la nouvelle forme de quotidien, qui vient avec lui. 

“À partir de 2019, le kidnapping s’insère dans le quotidien haïtien, au même titre que les incendies de marchés, blackout et l’omniprésence des déchets dans les rues a déclaré Milo Milfort, rapporté par le journal Loop news. 

Selon le journaliste d’une carrière longue de 11 ans, son reportage est le cri de milliers d’haïtiens qui vivent la peur dans le ventre, mais aussi de milliers de victimes d’enlèvements face auxquels les autorités sont impuissantes.  

Advertisements

Pour réaliser son travail, Milfort s’est heurté à quelques difficultés comme la peur d’être soi-même victime de kidnapping en enquêtant sur le dossier, ou encore l’impossibilité d’avoir accès aux informations, un problème courant pour les journalistes.  

Dans son cas, les victimes de kidnapping ne voulaient pas témoigner de leurs vécus, dans le souci d’enterrer ce sombre chapitre de leurs vies car, souligne-t-il, leurs blessures ne sont pas guéries. 

Le lauréat Haïtien dédié son prix à toutes les victimes de l’insécurité, aux familles appauvris dues aux rançons réclamées par les kidnappeurs pour relâcher les otages, aux journalistes victimes dans l’exercice du métier le plus noble, souligne-t-il, et tous ceux qui croient encore qu’un lendemain meilleur est possible dans ce pays. 

Le prix Philippe Chaffanjon qui tient son nom de Philippe Chaffanjon journaliste à RTL (radio télé Luxembourg) de 1987 à 2006, directeur adjoint de la rédaction, décédé en 2013, est une compétition journalistique annuelle, qui récompense les deux meilleurs reportages de terrain audacieux, (multimédia,Podcast, Vidéo).  

Ils doivent briller par leurs qualités journalistiques, leurs écritures et formats innovants, et sont publiés sur un site de presse français et sur un site de presse haïtien.  

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.