ARTLITTERATURE

Le manuscrit du livre “Le Petit Prince”, exposé dans un musée à Paris

Connu comme étant le livre le plus lu au monde après la bible, le manuscrit original du livre “Le Petit Prince” d’Antoine de Saint-Exupéry sera exposé au musée des arts décoratifs de Paris, dans le cadre d’une exposition intitulée : ‘‘À la rencontre du Petit Prince” qui se tient du 17 février au 26 Juin prochain.

C’est la première grande exposition consacrée au “Petit Prince” en France, car le manuscrit original a toujours été à New York, aux États-Unis, à la bibliothèque Morgan Library.

« Il a toujours vécu avec des petits personnages dessinés qui l’accompagnait partout. Et puis, un jour, ces personnages se cristallisent dans ‘‘Le Petit Prince’’. On voit des traces de café, on voit vraiment les feuillets qui ont vécu avec Saint-Exupéry », a déclaré Anne Monier Vanryb, la commissaire de l’exposition Saint-Exupéry.

Advertisements

Environ 200 millions d’exemplaires de ce conte d’Antoine de Saint-Exupéry, publié il y a 75 ans, ont été vendus, mais il n’avait jamais mis les pieds en France. Le manuscrit du “Petit Prince” s’est retrouvé aux États-Unis, parce que Saint-Exupéry s’y est rendu en 1940. Ses éditeurs américains lui ont proposé d’écrire un conte pour Noël en 1942 qui a été finalement publié, avec du retard, en avril 1943.

« L’émotion est au cœur de cette rencontre, car c’est la première fois qu’il vient en France, qu’il est dévoilé au public et qu’on voit les dessins originaux du livre, ces dessins iconiques, que tout le monde connaît”, s’est extasié Thomas Rivière, arrière-petit-neveu d’Antoine de Saint-Exupéry et responsable de la Succession Saint-Exupéry.

« Non seulement l’histoire du ‘Petit Prince’ n’a pas vieilli mais elle n’a jamais été aussi moderne, actuelle. C’est un livre qui porte des valeurs humanistes, qui parle d’amitié, d’amour, de créer des liens et qui parle d’écologie. C’était un visionnaire, il voyait le monde d’en haut et voyait à quel point la terre était fragile et qu’il fallait en prendre soin. Qui en 1942 écrivait ça », a souligné Thomas Rivière.

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.