Le PNUD et le Japon signent un accord de 6,3 millions pour améliorer la santé et la sécurité en Haïti

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice  - Rédacteur
le pnud et le japon signent un accord de 6,3 millions pour améliorer la santé et la sécurité en haïti

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le gouvernement du Japon ont signé un accord de 6,3 millions de dollars pour renforcer la sécurité dans le pays, renforcer les capacités de la police nationale, améliorer les installations sanitaires et préparer des équipes d’intervention rapide en cas d’urgence.

En effet, depuis un certain temps, le pays est confronté à des crises multidimensionnelles et à une vulnérabilité élevée aux aléas naturels. Il est essentiel que la communauté internationale accompagne et soutienne les solutions dirigées par les Haïtiens pour relever les principaux défis et les causes profondes de la fragilité.

- Advertisement -
Ad imageAd image

C’est dans cette optique qu’un total de 3,0 millions de dollars américains contribuera à l’initiative triennale « Reconstruction des établissements de soins de santé dans le Grand Sud », qui soutient le gouvernement haïtien dans la réhabilitation et la reconstruction des principales infrastructures nationales de santé publique dans le sud de l’île – gravement endommagé après le passage du tremblement de terre de magnitude 7,2 en août 2021 – bénéficiant à la vie de plus de 300 000 personnes, dont environ 50 % sont des femmes, tandis que 3,3 millions de dollars américains s’ajouteront au Fonds commun du PNUD pour augmenter aux côtés du ministère de la Justice et Sécurité publique la capacité de la police nationale à améliorer la sécurité et à remédier aux faiblesses institutionnelles persistantes au sein des forces de l’ordre locales.

« Nous remercions le gouvernement du Japon et son peuple pour sa contribution, pour nous avoir fait confiance et pour être un partenaire solide du PNUD en Haïti, où nous avons collaboré ces dernières années sur divers sujets, tels que la réduction des risques de catastrophe, l’électrification rurale, et la gestion des déchets solides, entre autres », a déclaré Linda Maguire, directrice régionale du PNUD en Amérique latine et dans les Caraïbes par intérim.

Le PNUD et d’autres partenaires humanitaires se sont engagés à rester, à livrer et à soutenir le peuple haïtien et soutiendront les efforts visant à établir un consensus, à réduire la violence, à promouvoir la stabilité et à continuer de soutenir la reconstruction, la résilience et le développement à moyen et long terme conformément à avec les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.