Le portier de la sélection Camerounaise, André Oana, conscient de son indiscipline

Ravensley Boisrond
Ravensley Boisrond  - Editeur en chef
le portier de la sélection camerounaise, andré oana, conscient de son indiscipline

Le gardien des Lions indomptables revient sur sa situation après avoir été écarté du groupe de Rigobert Song avant la rencontre face à la Serbie et sanctionné après par le FECAFOOT. Ce mardi, le gardien de l’Inter Milan sort de son silence après son exclusion en sélection camerounaise.

Le gardien camerounais s’est exprimé sur son exclusion après la sortie officielle du FECAFOOT. C’est sur Equinoxe Tv que le gardien a pris le soin d’expliquer son cas. Il est conscient de son indiscipline et accepte la sanction de la fédération camerounaise de football.

- Advertisement -
Ad imageAd image

« Je n’ai pas de problème avec mon grand frère Ernest Obama, j’ai été puni par le président Eto’o et le coach Rigobert Song qui sont mes papas, je respecte leur décision. Je suis sanctionné pour indiscipline. », a-t-il confié à l’envoyé spécial d’EquinoxeTv.

Par ailleurs, il a aussi publié un communiqué sur compte Twitter afin d’éclairer la lanterne des supporters des Lions indomptables.

« Je tiens à exprimer mon affection pour mon pays et les Lions Indomptables. Hier, je n’ai pas été autorisé à être sur le terrain pour aider le Cameroun, comme je le fais toujours, à atteindre les objectifs de l’équipe. Je me suis toujours comporté de manière appropriée, et pour mener l’équipe vers le succès.

J’ai mis tous mes efforts et mon énergie afin de dénouer les liens d’une situation ambiguë, mais je n’ai pas rencontré la réceptivité espérée. Certains moments sont difficiles à assimiler. Cependant, je considère et respecte toujours les décisions des personnes garantes de la gestion et de l’encadrement de notre équipe.

Tous mes encouragements vont à mes coéquipiers, car nous avons démontré que nous sommes capables d’aller très loin dans cette compétition.

Les valeurs que je promeus en tant que personne et en tant que professionnel sont celles qui m’identifient, et que j’ai héritées de ma famille depuis ma tendre enfance. Représenter le Cameroun est un immense privilège. La Nation d’abord et pour toujours. » a écrit le joueur sur sa page Twitter.

Le Cameroun avec un poid tenter de défier le Brésil (déjà qualifié) pour une place en huitième de finale. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Ravensley Boisrond
Par Ravensley Boisrond Editeur en chef
Follow:
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia