Coupe du Monde 2022 : Iran face États-Unis, une rencontre pas comme les autres

Gabriel Emmanuel
Gabriel Emmanuel  - Rédacteur
coupe du monde 2022  iran face États unis, une rencontre pas comme les autres

L’Iran et les États-Unis n’entretiennent pas de relations diplomatiques, ce qui crée une vive tension entre les deux protagonistes. Entre ces deux sélections, il n’y a eu que deux matchs dans l’histoire du football. Ce mardi, le duel est inévitable pour une place en huitième de finale.

Le match opposant l’Iran et les États-Unis suscite pas mal de polémique dans le monde du football et dans le contexte géopolitique, car les deux nations n’ont disputé que deux matchs dans leur histoire. Le “match de la fraternité” lors du Mondial 1998 en France, gagné par les Iraniens 2-1, puis un match nul (1-1) en 2000. Une rencontre qui fait couler beaucoup d’encre entre l’Occident et la République islamique.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Les contestations politiques sont multiples en Iran, en signe de protestations, les Iraniens n’ont pas eu le plaisir d’entonner l’hymne national avant le match contre l’Angleterre. Un signe symbolique pour dénoncer le régime en place.

Si le contexte politique semble avoir le dessus sur le match, par conséquent, le sélectionneur portugais Carlos Queiroz veut à tout prix donner à ce match une dimension sportive. Car avec un nul, l’Iran validera son billet pour la suite de la compétition. Une qualification historique pour sa sixième participation en Coupe du Monde.

En revanche, les États-Unis sont dans l’obligation de gagner, se servant du contexte géopolitique pour déstabiliser les Iraniens avant la rencontre. En effet, la Team USA a publié sur son compte Twitter le drapeau iranien sans le symbole islamique. Un geste qui a suscité une polémique et une tension médiatique.

Après ce geste, le sélectionneur américain Gregg Berhalter a donné son avis sur l’affaire du drapeau.

“Nous ne nous occupons pas de ce qui se passe à l’extérieur, et la seule chose que nous puissions faire, c’est de nous excuser au nom des joueurs et de l’encadrement. Nous n’avons pas pris part à cela”, a-t-il déclaré.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article