NATIONAL

Le Premier Ministre haïtien Ariel Henry et son appareillage sécuritaire contraints de quitter Gonaïves au galop 

Le Premier Ministre haïtien, Ariel Henry, a été attaqué par des individus armés ce samedi alors qu’il se rendait dans la ville des Gonaïves pour commémorer le 218e anniversaire de l’indépendance d’Haïti. 

 L’incident s’est produit à la fin de la messe à laquelle il a assisté avec certains membres de son gouvernement et sa sécurité lourdement armée. 

Advertisements

 Même si des doutes persistaient sur son arrivée, le Premier ministre Ariel Henry a assisté à la messe aux Gonaïves, un geste qu’aucune autorité politique n’avait pu réaliser depuis quatre ans. 

 Depuis très tôt ce samedi matin, des barricades ont été placées sur les voies d’accès à la place d’Armes et à la cathédrale, bien gardées par des policiers en position de combat.  Le tapis rouge étant déroulé, le stand où Ariel Henry devrait prononcer son discours a été décoré dans le bicolore national. 

Facebook Comments

Ravensley Boisrond
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia