EVENT

Le rapport d’Haïti avec la République Dominicaine 

Lors de la commémoration du 218è anniversaire de la bataille de vertières, l’ÉCOLE DES MÉDIAS | ÉCOLE DE LA RADIO et Dorléant Info ont organisé conjointement une séance de causerie autour des relations diplomatiques entre la République Dominicaine et Haïti. 

Lors d’une conférence tenue ce jeudi 18 Novembre aux locaux de l’ÉCOLE DES MÉDIAS | ÉCOLE DE LA RADIO co-organisé avec Dorleant Info, le diplomate et juriste Grévy VILSAINT a exploré  

Selon des experts en relations internationales, la diplomatie est la pratique, l’action et la manière de représenter son pays auprès d’un autre pays à travers les négociations internationales, de concilier leurs intérêts respectifs ou de régler un problème sans recours à la force et, la négociation entre deux États. 

Avant d’entrer dans le sujet du jour, le diplomate et juriste Grévy Vilsaint a fait une brève historicité relative à la bataille de vertières du 18 novembre 1803. Une date marquante dans l’histoire du peuple haïtien. Le conférencier a développé au moins deux points : D’abord l’introduction du mot vertières dans la neuvième édition du dictionnaire de l’Académie Française par l’immortel Dany Laferrière et l’indépendance de la République d’Haïti depuis le 18 novembre 1803 qui est la date où nous avons pris notre indépendance, le jour où l’armée indigène avait convaincu les soldats de Napoléon Bonaparte. 

Selon le diplomate Vilsaint, dans le temps la République Dominicaine et Haïti avaient une relation complexe en raison des nuances culturelles substantielles suite à la séparation de l’île d’Hispaniola. Cela veut dire qu’à cette époque la population dominicaine étaient plus élevées que celle de la République d’Haïti. Par contre, au cours des 40 dernières années la République voisine s’est modifiée les conditions de son économie en mettant sur pied une circulation de différentes voies modernes de communication, à savoir le système de transport en commun, la téléphérique. À cette fin, celle-ci aurait amené des bailleurs de fonds, des hommes d’affaires à investir dans l’économie Dominicaine, lâche- t-il. Donc à travers l’évolution de son économie, elle attire beaucoup plus d’haïtiens à rentrer chez-elle afin de rechercher une vie meilleure. 

D’un autre côté, le conférencier a parlé de la migration haïtienne en République Dominicaine qu’avait pris une ampleur à la fin du XIXe siècle dont, plusieurs haïtiens ont laissé leur pays pour se rendre au territoire voisin. Mais de nos jours nous venons de constater que la migration devient un sujet de grande importance, d’actualité et une partie spécifique dans les relations internationales parce qu’elle est convergente avec plusieurs autres domaines spéciale, tels que la sociologie, l’histoire, le droit, la politique, l’économie etc. D’où la complexité de la relation diplomatique entre Haïti et la République Dominicaine. 

Advertisements

Par ailleurs, le diplomate Vilsaint n’était pas le seul présent dans la conférence, il y avait également une immense foule qui l’avaient suivi, beaucoup de questions lui ont été posées sur la thématique en question.

  

REDACTION : Stevinsonne Jeune  

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2021 

 

 

Facebook Comments

Stevinsonne Jeune
Stevinsonne JEUNE, journaliste et rédacteur. Étudiant finissant en sciences juridiques à l'Université d'État d'Haïti Praticien en Droit au sein du tribunal de paix de Delmas.