Les autorités sont incapables de réagir face à cette guerre des gangs, affirme l’OPC 

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
Écoutez cet article

Dans une note de presse publiée ce mardi 3 mai 2022, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC), dit condamner les actions des gangs, et dénonce les autorités qui sont incapables de réagir face à l’augmentation de la violence des gangs dans la commune de la Croix-des-Bouquets depuis dimanche 24 avril 2022. 

En effet, l’institution indépendante de promotion et de protection des droits humains affirme être préoccupée par la détérioration de la situation du climat sécuritaire notamment dans la Plaine du Cul-de-Sac et ses localités avoisinantes. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“L’Office de la Protection du Citoyen (OPC), institution nationale et indépendante de promotion et de protection des droits humains, note, depuis le dimanche 24 avril 2022, la commune de la Croix-des-Bouquets est le théâtre d’affrontements armés entre gangs rivaux pour le contrôle de territoire, particulièrement les quartiers de Bon-Repos, Shadda, Damien, Santo, et de Butte Boyer. La situation s’est aggravée avec l’implication, le lundi 2 mai 2022, des bandes de la commune de Cité Soleil”, lit-on dans cette note.  

Selon l’organisation, cet affrontement a causé la mort de plus d’une dizaine de personnes au sein de la population civile, de nombreuses maisons incendiées, des centaines de famille déplacées et plusieurs milliers de personnes prises en otage depuis le début de ces événements. La situation est intenable y compris l’interruption de la circulation sur les routes donnant accès aux nationales #1 et #2. 

“Tout se passe sous les yeux et le grand silence des autorités et institutions chargées d’assurer la sécurité des vies et biens, malgré les appels au secours des habitants des zones en conflits. La population est livrée à elle-même”, a déclaré l’organisation, tout en précisant que les autorités sont incapables de réagir, laissant ainsi aux gangs armés le pouvoir de vie ou de mort sur les citoyens. 

Néanmoins, l’Office de Protection du Citoyen demande aux autorités de prendre des dispositions rapides et urgentes pour rétablir la paix et l’ordre dans la commune de la Croix-des-Bouquets, de Cité -Soleil et dans les quartiers de Martissant, afin de permettre aux habitants de vaquer librement et en toute quiétude à leurs activités. 

REDACTION : Mackendy Filderice 

COPYRGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.