INSECURITE

 Les gangs haïtiens sont un danger pour la République Dominicaine, selon l’ancien ambassadeur Paul Arcelin 

les gangs haïtiens sont un danger pour la république dominicaine, selon l'ancien ambassadeur paul arcelin

L’ancien ambassadeur d’Haïti en République Dominicaine, Paul Arcelin, a expliqué que des gangs existent dans son pays, depuis l’occupation par les États-Unis, lorsqu’ils ont envoyé 20 000 soldats sur le territoire haïtien. 

Il a dit que ce dont Haïti a besoin pour mettre fin à ces groupes armés, qui en cinq mois ont procédé à plus de 500 enlèvements et tué plus de 600 personnes, c’est que l’armée soit reconstruite, en armant les soldats. 

“Nous devons détruire ces gangs qui menacent la République dominicaine car ils sont proches de la frontière et beaucoup d’entre eux sont entrés secrètement en République Dominicaine et leurs femmes vivent en République Dominicaine”, a averti l’ancien diplomate, qui a ajouté qu’ils ont même acheté résidences en territoire dominicain. 

Paul Arcelin a souligné que les gangs haïtiens ont plus d’armes que la police haïtienne et qu’il a déjà été suggéré qu’en 15 jours ils pourraient détruire ces groupes s’il y avait la volonté d’armer l’armée. 

Advertisements

Il a prévenu que la situation est si délicate que même de la police haïtienne elle-même, 40% de ses membres sont impliqués dans les gangs armés de leur pays. 

“Mais 60% de cette police peut faire le travail, c’est ce qu’ils ont dit, ils sont venus me rendre visite ici”, a déclaré Arcelin lors de sa participation à l’émission Reseñas, animée par les journalistes Rafael Núñez et Adelaida Martínez R. pour Entelevisión, le samedi à 21h00. 

Il a déclaré qu’en raison de l’insécurité qui existe en Haïti, il vit à Saint-Domingue, car il ne peut pas retourner dans son pays en raison de la situation chaotique dans laquelle il vit. 

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.