CARIBBEAN NEWS

Les obsèques des 11 femmes haïtiennes décédées dans un naufrage près de l’île de Desecheo ont eu Lieu ce mercredi  

les obsèques des 11 femmes haïtiennes décédées dans un naufrage près de l'île de desecheo ont eu lieu ce mercredi

Un peu plus d’un mois après la tragédie, les funérailles des victimes ont eu lieu ce mercredi dans l’église Santa Teresita, à Santurce, et les corps seront ensuite enterrés au cimetière municipal de San Juan. 

Parmi des dizaines de proches, chefs religieux et politiciens de la capitale, la communauté haïtienne de Porto Rico a dit au revoir aujourd’hui, mercredi, aux 11 femmes haïtiennes décédées début mai dans un naufrage au nord de l’île de Desecheo alors qu’elles tentaient de rejoindre Porto Rico. 

Les actes funéraires ont commencé, à 11h00, par une messe à l’église Santa Teresita, à Santurce. 

Les cercueils étaient disposés côte à côte devant l’autel, et des drapeaux haïtiens étaient placés sur chacun d’eux, ainsi que des photographies des victimes et des compositions florales.  La plupart étaient des femmes de moins de 30 ans, de jeunes étudiantes et d’autres étaient des mères. 

Advertisements

Environ 200 personnes ont assisté à la cérémonie, dont la directrice du Centre des femmes dominicaines, Romelinda Grullón ; le maire de San Juan, Miguel Romero ; le prêtre haïtien Olín Pierre ; l’évêque élu de l’Église méthodiste de Porto Rico, Lizzette Gabriel, et l’évêque du Synode de l’Église évangélique luthérienne des Caraïbes, Idalia Negrón. 

Après la messe, le cortège funèbre irait à la paroisse de San Mateo, également à Santurce, puis ils seraient enterrés au cimetière municipal de San Juan, à Cupey. 

Dans le bateau qui a chaviré le 12 mai, entre 60 et 75 personnes voyageaient, selon les garde-côtes.  Cependant, seules 49 personnes ont été récupérées, dont 38 vivantes et 11 mortes.  Sur le total des survivants, 36 sont haïtiens et deux dominicains ; tous les adultes. 

En raison de ces événements, le capitaine du bateau, Fermín Montilla, un résident de la République dominicaine, a été accusé par les autorités fédérales d’avoir introduit clandestinement des étrangers sur le territoire des États-Unis, ce qui a fait des morts.  Plus tôt ce mois-ci, il a plaidé non coupable de l’incident et reste en détention en attendant son procès. 

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.