ACTU

L’irresponsabilité de l’État haïtien pointé du doigt suite au crash d’un avion à Carrefour 

Suite au crash d’un petit avion à Carrefour, plus précisément sur la route des rails – et qui a coûté la vie à au moins six personnes, l’État haïtien a été tenu pour responsable par plus d’un. Sur les réseaux sociaux mais aussi dans les artères de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, entres autres, des commentaires ont été lancés à l’égard du gouvernement face à son irresponsabilité. 

 « Se akòz Leta ki fè sa fèt, si yo t ap fè travay yo reyèlman se pa bandi ki t ap fòse moun pran avyon pou travèse Matisan », a lancé Marie-Marthe, une quadragénaire affectée par le sinistre. 

 « Mèsi dirijan peyi m. Alòs nou wè pouki blan pap janm pran nou oserye. Se Ariel Henry ak parèy li yo ki te dwe nan ti avyon an », ajoute Paul, préférant garder sa véritable identité dans l’anonymat. 

« Pierre Edma Richard mouri. Vye zanmi m wi. Mèsi bandi, mèsi leta », a pour sa part commentée un facebookeur sous des photos de la tragédie. 

Le Premier ministre de facto Ariel Henry s’est exprimé hier après-midi suite à l’accident meurtrier disant qu’« il est profondément attristé ». Il a même instruit les autorités, et en particulier l’Office National de l’Aviation Civile (OFNAC), de diligenter immédiatement une enquête pour déterminer les causes du crash. Des propos qui sont jusqu’à l’heure insuffisants pour alléger les critiques et amertumes des plus mécontents. 

Advertisements

L’appareil avait décollé de l’aéroport international Toussaint Louverture pour se rendre dans le département du Sud-Est, à Jacmel. Lors du crash, il a heurté sur son passage plusieurs véhicules. Les victimes : le pilote Amando Gutierrez (un Dominicain) ; Gamaliel Valcin (un Québécois), Pierre Richard Edma ; Patrice Laroche ; Mimine Merilien qui était à bord d’une camionnette, et un chauffeur de taxi moto dont l’identité reste inconnue.  

Les incidents impliquant des avions sont de plus en plus courants en Haïti. En juillet 2021, un petit avion s’était crashé à Léogâne avec 6 personnes à son bord, aucun survivant n’a été recensé. Toujours le même mois, une moto avait été percuté par un appareil volant du même genre à La Gonâve. 

REDACTION : Pooshy Rosana 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.