L’ONU alerte des niveaux de faim « catastrophiques » dans certaines régions d’Haïti 

Ravensley Boisrond
Ravensley Boisrond
l'onu alerte des niveaux de faim catastrophiques dans certaines régions d'haïti 
Écoutez cet article

Haïti est confronté à une crise humanitaire avec au moins 19 000 personnes au plus haut niveau d’insécurité alimentaire à Port-au-Prince, a averti le Programme alimentaire mondial des Nations unies. 

Quelque 4,7 millions d’Haïtiens, soit 40% de la population du pays, souffrent actuellement d’insécurité alimentaire, dont 19 000 qui pour la première fois dans le pays se trouvent à des « niveaux catastrophiques de faim », selon le Programme alimentaire mondial des Nations Unies pour l’alimentation (PAM)..  C’est « la première fois en Haïti » qu’il y a des gens qui sont dans la phase cinq du classement de la sécurité alimentaire, la plus élevée. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

La situation est particulièrement grave à Cité Soleil, l’un des quartiers les plus dégradés de la capitale Port-au-Prince, où les luttes des gangs armés ont laissé de nombreux habitants sans accès aux lieux de travail, aux marchés et aux services de santé, a déclaré le responsable lors d’une conférence de presse. Conférence du directeur du PAM en Haïti, Jean-Martin Bauer.  « Cela signifie qu’ils n’ont probablement qu’un seul repas par jour et qu’ils n’ont pas les protéines, les légumes frais et les autres nutriments essentiels dont les gens ont besoin pour survivre », a-t-il expliqué. 

65% de la population de Cité Soleil souffre de « niveaux élevés d’insécurité alimentaire » et 5% d’entre eux ont un besoin urgent d’aide humanitaire, a déclaré Bauer, qui a refusé de parler de famine parmi ces populations les plus vulnérables, bien qu’il ait été question de crise humanitaire et soulignant le besoin d’aide.  La situation est aggravée par une épidémie de choléra dans ce quartier et d’autres quartiers de Port-au-Prince, avec plus de 260 cas détectés et au moins 25 morts selon les chiffres officiels des autorités sanitaires haïtiennes. 

La crise alimentaire s’aggrave également dans les zones rurales d’Haïti, où des niveaux aigus de pénurie alimentaire sont déjà détectés dans les départements du sud-ouest de la Grand Anse, des Nippes et du Sud, toujours touchés par le tremblement de terre qui a secoué la région en 2021 et par la récente pénurie de pluies, ce qui a réduit les récoltes.  « La situation est préoccupante, c’est une catastrophe et nous devons réagir immédiatement », a conclu Bauer. 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED: , ,
Partagez cet article
Follow:
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia