L’ouragan Fiona fait quelque 800 déplacés et inonde la République dominicaine 

Ravensley Boisrond
Ravensley Boisrond
l'ouragan fiona fait quelque 800 déplacés et inonde la république dominicaine 
Écoutez cet article

Près de 800 personnes déplacées, des inondations et des chutes d’arbres et de lignes électriques, c’est le bilan provisoire du passage par la République dominicaine de l’ouragan Fiona, de catégorie 1, et qui a touché terre hier matin dans la partie orientale du pays. 

Selon un rapport préliminaire du Centre des opérations d’urgence (COE), il y a 789 personnes déplacées de leurs maisons et 54 maisons sont endommagées, principalement dans l’est et le nord-est du pays, les zones les plus touchées par le phénomène qui se déplace sur le territoire aujourd’hui Dominicain, entièrement en alerte. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

De plus, plus de 11 500 clients n’ont pas d’électricité. Fiona, le premier ouragan à entrer en République dominicaine depuis le puissant Ivan en 2004, continue d’apporter de fortes pluies et du vent. 

Le cyclone a touché terre à Cabo San Rafael (est du pays) et se situe à environ 25 kilomètres au sud-ouest de Punta Cana, où des pluies modérées à fortes et des vents maximums soutenus de 150 kilomètres/heure, avec des rafales plus fortes, sont enregistrés, selon le Office national de météorologie. 

Selon les prévisions, les précipitations accumulées varieront entre 100 et 300 millimètres, bien qu’elles puissent être plus élevées en des points isolés et atteindre environ 450 millimètres. 

Face à cette situation, l’alerte aux inondations urbaines, aux crues de rivières, ruisseaux et ravins, ainsi qu’aux glissements de terrain dans plusieurs provinces du pays, est maintenue. Il est prévu que lorsque Fiona quittera le territoire dominicain, elle le fera avec une catégorie 2 sur l’échelle Saffir-Simpson, sur un maximum de 5. 

Fiona est arrivée en République dominicaine après avoir frappé Porto Rico dimanche, provoquant des dégâts “catastrophiques”, une panne de courant générale et d’importantes inondations. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Ravensley Boisrond
Posté par Ravensley Boisrond
Follow:
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia