My mind and me, un documentaire basé sur 6 années de la vie de Selena Gomez

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus  - Rédactrice
my mind and me, un documentaire basé sur 6 années de la vie de selena gomez

Selena Gomez, après des années sous les projecteurs, devient une immense célébrité. Alors au sommet de sa gloire, la star sera plongée dans l’obscurité : problème de santé mentale, rupture avec son petit ami qui se marie deux mois après, maladie, Selena Gomez sera au plus mal. Son documentaire My mind and me retrace sa descente aux enfers et sa lutte pour remonter à la surface.

My mind and me est un portrait à la fois vif et personnel qui retrace les six années qu’il a fallu à Selena Gomez pour revenir vers la lumière. Lors de la première du documentaire à Los Angeles le 3 novembre, Selena s’est confiée pour expliquer pourquoi elle souhaitait tant partager ses problèmes de santé physique et mentale, disant que ce sont probablement ses moments les plus sombres.

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Toute ma vie, depuis l’enfance, j’ai travaillé. Et je n’ai pas envie d’être hyper célèbre. Mais je sais que si j’en suis là où j’en suis, je dois m’en servir pour faire le bien.” a-t-elle en larmes, dans la bande-annonce du documentaire, dévoilée à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale. Ces images ouvrent une fenêtre personnelle sur la vie de la superstar américaine, en mettant l’accent sur deux de ses démons : le lupus et ses problèmes de santé mentale.

L’actrice et chanteuse de 30 ans, révélée lorsqu’elle en avait 15 par la série Disney Channel Les Sorciers de Waverly Place, n’a jamais caché ses problèmes de santé. En 2016, elle avait dévoilé être atteinte de lupus, une maladie auto-immune, et a également fait part de son combat contre la dépression et l’anxiété et a annulé une partie de sa tournée mondiale pour entamer une thérapie. En 2020, quelques années après une greffe de rein, elle a révélé être atteinte de troubles bipolaires.

À travers son documentaire, Selena explique qu’elle espère pouvoir aider d’autres personnes qui ont traversé une expérience similaire à la sienne. Atteinte du lupus, la chanteuse raconte comment elle a appris à vivre avec son diagnostic et les épreuves difficiles qu’elle a su traverser. Elle a récemment avoué qu’elle ne pourra pas porter et donner naissance à ses propres enfants, à cause de son traitement pour la bipolarité.

My Mind & Me est réalisé par Alek Keshishian, réalisateur du documentaire In Bed With Madonna, qui explique à Vanity qu’il n’avait aucune envie de faire un documentaire traditionnel sur une chanteuse pop.

“Je voulais montrer quelque chose de plus authentique, et Selena aussi. Sa vulnérabilité pure m’a fasciné. Je ne me doutais pas à ce moment-là que je m’engageais pour un travail de six ans, guidé par l’amour,” a-t-il enchérit.

Ce documentaire qui ne devait montrer que les coulisses de la vie d’une star, est devenu un plaidoyer pour la reconnaissance des troubles mentaux. Selena Gomez confie qu’elle n’aime pas regarder certaines scènes, qu’elle ne peut pas le faire, mais qu’elle a décidé de montrer sa vulnérabilité pour que d’autres sachent qu’ils ne sont pas seuls, et qu’il y a des pistes pour remonter la pente, guérir et revivre.

En tant que chanteuse, Selena Gomez a vendu plus de 210 millions de singles à travers le monde. Cette année, elle a été nommée aux Grammys pour son premier album en espagnol, ainsi qu’aux Emmys pour son rôle dans la série Only Murders in the Building, dans laquelle elle joue aux côtés de Steve Martin et Martin Short. Elle a créé wondermind, une plateforme dédiée à la santé mentale.

Mw mind and me est déjà disponible sur Apple tv.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Par Sam Sarah Devilus Rédactrice
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.