NATIONAL

New York Times : Le clan Martelly réagit et accorde un jour franc à Marie Ester Antoine pour maintenir ou infirmer ses propos  

La guerre entre les jovenelistes et les martellistes n’est pas pour demain. La publication de l’article de New York Times, citant plusieurs anciens proches collaborateurs de Jovenel Moïse, révélant les querelles entre le clan du chanteur et aussi ancien président, Michel Martelly et celui de l’homme surnommé “Nèg bannann nan, a fait réagi Sophia Martelly. 

L’ex première dame Sofia Martelly, dans une sommation datée le lundi 20 décembre dont une copie est parvenue à la rédaction de Netalkole Media, a accordé à Marie Ester Antoine, qui faisait partie de l’équipe de campagne de Jovenel Moïse, un jour franc pour maintenir ou infirmer ses propos dans le quotidien New York Times, alléguant que Sophia Martelly avait déclaré que Jovenel Moïse était la propriété de la famille Martelly. 

Advertisements

Au cas où Marie Esther Antoine a décidé de maintenir ses déclarations, il faudra qu’elle avance des preuves et si elle décide d’infirmer ses propos elle devra faire face aux actions judiciaires du clan Martelly contre sa personne pour diffamation, de l’avis de Me Mario Delcy, avocat de Sophia Martelly à Marie Esther Antoine de rectifier ses propos.  

Les révélations de New York Times autour de l’assassinat de Jovenel Moïse alimente un peu plus les soupçons sur les proches de l’ancien président Michel Joseph Martelly. 

Facebook Comments

Ifto Fils-Aimé
Journaliste & rédacteur à NetAlKole. Passionné par le plaisir d’informer et de former les gens, j ’aime la lecture et l’écriture et je suis également étudiant en sciences administratives.