SOCIÉTÉ

Plusieurs cas de Kidnapping ont été enregistré le week-end dernier à Port-Au-Prince 

Écoutez cet article

 

La vague de kidnapping s’est poursuivie le week-end écoulé, particulièrement à Port-au-Prince. Les bandits n’ont pas chômé, plusieurs cas de kidnapping ont été enregistrés. 

Parmi les victimes, le pasteur Devariste Eliodor kidnappé samedi à l’église méthodiste de Delmas, au Carrefour de la Renaissance dit Kafou Ayopò, en pleine célébration d’un mariage selon des témoins. 

À Martissant, le bastion des gangs armés, les bandits ont kidnappé Mercelynn Aimable, membre du comité de la liturgie de l’Église Notre-Dame Altagrâce à Carrefour-Feuilles. 

D’autre part, Paola Tropnas et son petit ami ont été élevés à Christ-Roi, apprend la rédaction de NAK Media d’un proche de la victime. 

Advertisements

Autre cas d’enlèvement, Mme Jefferson Paul a été victime de la machine du kidnapping à la rue Marcadieu. Selon l’un des proches de la victime, la situation étant trop alarmante en signe de solidarité des protestataires demandent sans condition la libération des victimes. 

À noter que d’autres personnes enlevées depuis la semaine dernière sont toujours aux mains de leurs ravisseurs, particulièrement le pasteur Jean Mary Ferrer Michel, dont la famille n’a plus de nouvelle depuis lundi dernier, les proches du pasteur s’inquiètent particulièrement sur son état de santé qui requiert une assistance médicale. 

Le phénomène du kidnapping abîme davantage l’image du pays à l’étranger, le journal américain Washington Post indique qu’Haïti détient aujourd’hui le triste titre du taux d’enlèvements le plus élevé par habitant dans le monde. 

À noter que l’artiste Money G qui vient de passer plus de 28 jours entre les mains des ravisseurs, témoigne que les bandits emmenaient quotidiennement au moins trois (3) personnes par jour dans la chambre où il était séquestré.

Annelie Noel
Originaire de Port-au-Prince. Diplômée en communication et en hôtellerie. Elle est une journaliste motivée, attentive, dynamique et rigoureuse. Elle s'accroche beaucoup à son métier de journaliste.

    Tu pourrais aussi aimer

    Plus dans:SOCIÉTÉ