ECONOMIE

Record de performance de 5,9 milliards de gourdes pour l’AGD au cours du mois de janvier   

Record de performance de 5,9 milliards de gourdes pour l’AGD au cours du mois de janvier   

Dans un communiqué publié le 10 février 2022, l’Administration Générale des Douanes annonce avoir enregistré un record de performance de 5,9 milliards de gourdes de recettes au cours du mois de janvier.  

En dépit du niveau imposant de l’insécurité avec la montée des actes de violence et des cas d’enlèvements qui a empêché aux employés de l’AGD de se rendre aux différents postes de travail maintes fois et qui a causé une diminution des commandes des importateurs, l’AGD a enregistré un record de performance de 5,9 milliards de gourdes pour le mois de janvier. Ce montant comprend 4,4 milliards de gourdes de recettes nettes et 1,5 milliard de gourdes de droits concédés.  

L’AGD a aussi signalé une augmentation de ses recettes nettes hors pétrole. Elles sont chiffrées à 4,3 milliards de gourdes. « Comparées aux années précédentes, toutes ces rubriques de recettes représentent la plus forte perception pour un mois de janvier dans l’histoire de l’AGD », a précisé l’AGD dans la note. 

Advertisements

« Les rapports tirés sur le Système Douanier Automatisé (SYDONIA) pour la période d’octobre 2021 à janvier 2022, indique que l’AGD a connu une performance estimée à 21,9 milliards de gourdes, dont 15,5 milliards de gourdes de recettes nettes et 6,4 milliards de gourdes pour les droits concédés. En ce qui concerne les recettes nettes de l’AGI), elles ont connu un rythme de croissance mensuelle notable, soit 220/0 en moyenne sur les quatre (4) premiers mois de cet exercice fiscal 2021-2022 » indique le rapport. 

Le résultat de cet exploit serait le fruit de plusieurs nouvelles mesures adoptées par le directeur général des douanes M. Romel Bell. Dans le communiqué, il renouvelle sa volonté de continuer à moderniser la douane et félicite tous ses collaborateurs et les fonctionnaires de l’AGD à travers tout le pays. Informant qu’il reste attentif à leur écoute pour continuer à mieux les desservir, il demande aux différents Opérateurs économiques Importateurs, Commissionnaires en douane agréés et autres Usagers de collaborer davantage avec les bureaux de Douanes. 

Par ailleurs, l’instabilité socio-politique du pays empêche le bon fonctionnement de l’AGD. C’est ainsi que depuis la fin du troisième trimestre de l’exercice fiscal 2020-2021 jusqu’au déroulement de cet exercice fiscal 2021-2022, les bureaux de l’AGD ont connu pas mal d’obstacles lors de la mobilisation des recettes tels que:
1- La crise sociopolitique que connaît le pays par rapport  à l’insécurité généralisée établi par des gangs armés associée à des actes de kidnapping impactant négativement les activités économiques, notamment la raréfaction de la demande locale (les commandes des importateurs).
2- Le climat de peur et de violences qui règne si longtemps autour de la zone métropolitaine empêche aux employés de se rendre aux postes de travail, mais aussi aux importateurs et leurs représentants de se présenter aux bureaux des douanes pour accomplir les formalités légales.
3- La fermeture de ce bureau pendant environ deux (2) semaines au cours du mois de janvier 2022, à cause des mouvements revendicatifs de la population de la ville de Saint-Marc.
4- La reconduction du budget rectificatif 2020-2021 au 1er octobre 2021, qui ne tient pas compte des besoins de cet exercice 2021-2022
5- Un environnement précaire tendant à perturber le contrôle douanier dans son ensemble, particulièrement le contrôle à posteriori de façon plus cruciale

Facebook Comments

Annelie Noel
Originaire de Port-au-Prince. Diplômée en communication et en hôtellerie. Elle est une journaliste motivée, attentive, dynamique et rigoureuse. Elle s'accroche beaucoup à son métier de journaliste.