NETALKOLE

Un niveau de stress élevé peut endommager le cerveau et causer son rétrécissement

Un peu de stress renforce certaines de nos capacités mais trop de stress nuit à la santé. Cette pression psychologique peut renforcer l’attention, améliorer la mémoire et stimuler les capacités d’apprentissage mais avec excès, il risque d’avoir les effets inverses.

Qui n’a pas déjà été stressé pour une raison ou une autre ; pour une situation quelconque (par exemple, passer un examen ou prendre la parole en publique) ? La plupart du temps, vous vous en sortez plutôt bien mais d’autres fois, vous avez vraiment tout raté, comme oublier une réponse que pourtant vous pouvez jurer connaître. C’est donc dû à un niveau de stress trop élevé.

Comment le stress endommage les capacités cognitives ?

Dans une situation stressante, les systèmes cérébraux d’alarme déclenchent la libération d’hormones qui nous préparent à combattre ou à fuir un danger. Ils peuvent, entre autres, faire augmenter la pression artérielle et accélérer les fréquences cardiaque et respiratoire, mais elles peuvent aussi perturber les capacités d’apprentissage et de mémorisation.

L’hippocampe (une aire cérébrale impliquée dans la mémorisation) joue un rôle important dans l’apprentissage et la mémoire. Sous l’effet d’un haut niveau de stress prolongé, cette région rétrécit et cause des troubles de mémoire ainsi que des difficultés d’apprentissage. Cette diminution du volume de l’hippocampe peut aussi entraîner l’apparition de symptômes de dépression.

Advertisements

Du côté du cortex préfrontal, le stress chronique ralentit l’activité et vient altérer la prise de décision, la résolution de problèmes, la concentration et la planification.

Il n’y a pas que l’hippocampe ou le cortex préfrontal qui, exposé à un niveau trop élevé de cortisol (principale hormone du stress) se rétrecisse, le cerveau entier en fait autant, s’il est soumis à trop de stress et peut donc causer les mêmes problèmes cités plus haut à savoir réduction du volume cérébral, des troubles de mémoire, de concentration, une aphasie (difficulté à trouver ses mots) et une certaine lenteur dans vos actions et vos prises de décision.

Comme avec l’alcool, un verre, ça va, mais trop c’est trop, un peu de stress ça va, mais trop peut gravement nuire à votre santé.

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.