33 policiers impliqués dans la mort de Jovenel Moïse révoqués par la PNH 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Photo : EPA
Écoutez cet article

La Police Nationale d’Haïti (PNH) à travers son porte-parolat a informé de la révocation de 33 de ses agents pour leur implication dans l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet dernier, en sa résidence privée à Pèlerin 5. Aussi, 3 autres agents ont été mis en disponibilité, a informé l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti (IGPNH), le mardi 28 juin 2022.  

Le porte-parole de la PNH, Gary Desrosiers a déclaré à la presse que l’enquête sur l’assassinat du 58e président haïtien avance avec cette énième décision de suspendre ces policiers et de les mettre à disposition de la justice pour les suites légales. Toutefois M. Desrosiers s’est abstenu de mentionner leurs identités. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

L’IGPNH informe par ailleurs qu’une dizaine de policiers sont activement recherchés par la police internationale (Interpol) dans le cadre de l’enquête sur le drame qui a court-circuité la vie de JoMo dans les hauteurs de Pétion-ville. 

Toutefois, notons que le 7 juillet 2022 approche à grand pas et amènera la première commémoration de la mort du nordiste de 53 ans, mais son dossier repose toujours dans les tiroirs de la justice haïtienne. 

Plus d’une quarantaine de personnes, dont des policiers et des mercenaires essentiellement colombiens et haïtiano-américains, sont écrouées au Pénitencier national pour leur implication dans l’affaire mais aucune condamnation n’a vu le jour jusqu’à aujourd’hui. 

En rappel, le 26 juin dernier allait ramener le 54e anniversaire de l’ancien président de la République Jovenel Moïse, qui coïncide avec la fête des pères en Haïti. Sa femme, la veuve Martine Moïse a salué sa mémoire en tant que personne vivante.  

 « Jo mon chéri, aujourd’hui tu as 54 ans. Je refuse de parler de toi au passé car pour moi, tes enfants et chaque haïtien, tu restes à jamais immortel dans nos cœurs. Nous te faisons la promesse de ne jamais abandonner la bataille tant que nous n’obtiendrons pas #JusticepourJovenel », avait tweeté Martine, le jour de l’anniversaire du défunt. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.