Ariel Henry annonce l’installation du Conseil de transition pour organiser les élections

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice  - Rédacteur
ariel henry annonce l'installation du conseil de transition pour organiser les élections
Le Premier Ministre d’Haïti, Ariel Henry, a annoncé ce dimanche 1er Janvier 2023, lors des actes commémoratifs de l’indépendance du pays, que cette semaine le Haut Conseil de Transition (HCT) sera installé,  « un engagement pour une transition inclusive et élections transparentes. »
« Nous devons les installer officiellement cette semaine et leur donner les moyens de commencer à travailler aux côtés du gouvernement », a déclaré le locataire de la Primature, évoquant le fait que le corps sera composé de trois personnes.
Le chef de cabinet a ajouté que la création du HCT a été actée lors de la réunion du Conseil des ministres, tenue la veille.
« Nous avons finalement pu clôturer l’année 2022 avec la signature d’un engagement national pour une transition inclusive et des élections transparentes », a déclaré le plus haut responsable du pays, qui a pris ses fonctions en juillet 2021, quelques semaines après l’assassinat du président Jovenel le 7 de ce mois.
En ce sens, il a annoncé qu’il publiera un décret créant le Haut Conseil de transition, qui sera publié dans le journal officiel Le Moniteur avec les noms des trois personnes qui le dirigeront.
«Nous avançons avec ceux qui veulent le faire.  D’autres viendront nous rejoindre, nous leur donnerons de l’espace », a déclaré le neurochirurgien, affirmant qu’en 2023 « nous devons apprendre à nous faire confiance ».
Il a demandé au peuple haïtien de le croire sur parole lorsqu’il assure la volonté de son gouvernement de tout mettre en œuvre pour reconstruire les institutions démocratiques.
 « Ce n’est pas avec méfiance que nous faisons équipe pour affronter ensemble les dangers qui planent sur notre patrie commune », a déclaré Henry, suggérant que « tous les vrais démocrates » devraient saisir l’opportunité de rejoindre le consensus national.
Dans le but de « contribuer » avec le Gouvernement à la définition de la feuille de route qui comprendra les stratégies et actions à mettre en œuvre pour l’organisation des prochaines élections.
A la fin de ce mois de janvier, Haïti n’aura plus d’élus avec la fin du mandat des 10 sénateurs dont le mandat expire ce mois-ci, alors que les conditions semblent loin d’être remplies dans le pays pour la tenue d’élections générales.
Il est important de souligner que le pays  a connu une crise humanitaire sans précédent marquée par une terrible aggravation du climat d’insécurité, avec plus de 1 000 enlèvements, la recrudescence du choléra, qui a déjà fait plus de 350 morts, la pénurie persistante de carburant, des centaines de morts dans les guerres entre gangs, massacres, viols et meurtres à répétition.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.