Choléra : L’ONU s’inquiète de l’augmentation accélérée des cas

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
choléra  l'onu s'inquiète de l'augmentation accélérée des cas
Écoutez cet article

L’Organisation des Nations unies (ONU) a déclaré ce mardi 25 Octobre 2022 son inquiétude face à la « nette augmentation » des cas de choléra en Haïti, qui a presque doublé les cas suspects en seulement quelques jours seulement.

Dans un communiqué publié ce mardi 24 Octobre 2022, la coordonnatrice humanitaire de l’ONU den Haïti, Ulrika Richardson a fait savoir qu’il y a quelques jours, l’augmentation des cas de choléra était progressive, « mais maintenant nous constatons une augmentation nette inquiétante, puis la situation se complique ».

- Advertisement -
Ad imageAd image

« La maladie, bien que mortelle, est évitable et traitable, donc nous devons agir sans tarder », a exhorté la coordinatrice, saluant la réponse rapide et décisive des autorités et des ONG malgré le chaos généré par le blocus du principal terminal pétrolier du pays par des gangs pendant un mois.

D’un autre côté, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres lors d’une conférence de presse a souligné que d’après le ministère de la Santé publique et de la population (MSPP), le nombre de cas suspects a quasiment doublé entre le 20 et le 23 octobre, passant d’environ 1.000 à environ 2.000.

« Selon l’UNICEF, les enfants de moins de 14 ans représentent environ la moitié des cas suspects », a-t-il ajouté, notant que les pénuries de carburant rendent le travail du personnel humanitaire « beaucoup plus difficile ».

Alors que le manque de carburants perturbe la distribution de l’eau potable, clé du traitement de la maladie, l’UNICEF a commencé à distribuer de l’eau potable à des milliers de personnes à Cité Soleil, l’un des quartiers « épicentres » de cette nouvelle épidémie de choléra, a indiqué Dujarric.

La coordonnatrice humanitaire, Ulrika Richardson avait eu l’occasion de visiter plusieurs centres médicaux dans les quartiers les plus touchés de l’épidémie de choléra dans la Capitale haïtienne, a dressé un tableau assez sombre, où il y a des enfants si mal nourris qu’il était très difficile d’insérer une infusion dans leurs bras ou leurs jambes ; et des adultes vraiment malades.

Rappelons que le choléra est revenu en Haïti au début du mois d’octobre, après trois ans de répit. Cette maladie a été introduite par les casques bleus en 2010 et l’épidémie a fait des ravages jusqu’en 2019 avec plus de 10.000 morts. Pour faire face à la paralysie du pays et à la situation sanitaire et humanitaire, le gouvernement d’Ariel Henry a lancé un appel à l’aide à la communauté internationale. À la demande de Guterres, le Conseil de sécurité de l’ONU évalue l’envoi d’une force internationale pour rétablir l’ordre et la paix dans le pays.

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED: ,
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.