INSECURITE

Des bandits à moto abattent un soldat des FAd’H  

des bandits à moto abattent un soldat des fad'h

L’insécurité a encore fait une nouvelle victime en Haïti. Kerby Normil, un jeune militaire des Forces Armées d’Haïti (FAd’H) a été tué par des bandits armés non identifiés qui circulaient à bord de motocyclette. 

Le sinistre s’est produit dans l’après-midi du mardi 24 mai 2022 à la Rue Joseph Janvier, non-loin de la place Saint-Anne, où deux autres personnes seraient sorties blessées suite à l’attaque, a-t-on appris.  

Formé en Équateur, Kerby était issu de la 4ème promotion des forces armées haïtiennes. Il a rendu l’âme sous les balles assassines de malfrats qui semaillent deuil et inquiétude au sein de la société haïtienne. 

Advertisements

Après avoir commis leur crime, les malfrats ont pris la poudre d’escampette sans grande difficulté, laissant le gardien de la paix étendu dans son sang.  

Véritables pions dans l’aggravation de la situation socio-sécuritaire du pays, les motocyclettes sont encore loins d’être une priorité de contrôle de la PNH car elle-même a des agents qui circulent à moto dans les artères d’Haïti sans plaque d’immatriculation. 

Les rues de la capitale Port-au-Prince sont bondées de motocyclettes. Entre chauffeur de taxi et simple conducteur, il est difficile d’identifier les individus de mauvaises intentions ! Et sans immatriculation, il l’est encore plus !  

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.