ACTU

Deux jours de grève annoncée par La brigade syndicale Anti-Corruption

Révoltée face à la rareté des produits pétroliers et la terreur des gangs en Haïti, la Brigade Syndicale Anti-corruption annonce deux journées de grève afin de protester contre l’insécurité et la pénurie de carburant que connaît le pays ces dernières semaines. 

Sonson Dumé, coordonnateur national de la Brigade anti-corruption (BSAC) invite tous les secteurs de la vie nationale à collaborer, en vue du respect des deux journées de grève générale d’avertissement prévues pour le 9 et 10 mai 2022, afin de forcer les autorités a adressé le problème de l’insécurité, la crise du carburant et la cherté de la vie. 

Selon la BSAC, ce mouvement vise à réclamer des actions fortes contre les gangs armés, dont le chef du gouvernement M. Ariel Henry reste dans un silence complice, en dépit de la longue liste de victimes des conflits armés à Croix-des-Bouquets et à Martissant qui ne cessent d’augmenter à chaque jour qui passe. La BSAC réclame également la subvention ciblée et la résolution de la rareté des produits pétroliers dans le pays. 

“Cette grève a pour objectif d’exiger à l’État la reprise du contrôle du marché pétrolier en Haïti”, a ajouté Sonson Dumé, coordonnateur de la BSAC. 

Advertisements

La BSAC a aussi critiqué le gouvernement en place qui, selon le syndicat est un gouvernement irresponsable. “L’insécurité et la banalisation du crime transpirent le niveau de l’irresponsabilité des dirigeants, de telles attitudes doivent interpeller la conscience pour faire bouger les lignes”, a précisé la Brigade syndicale anti-corruption. 

REDACTION : Filderice Mackendy 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.