SOCIÉTÉ

Focus sur le secret de la polyglossie 

Focus sur le secret de la polyglossie
source image : Blog Assimil
play icon Focus sur le secret de la polyglossie Écoutez cet article

 

Nombreux sont les polyglottes et pourtant ils naissent comme nous tous pour la plupart dans des communautés monolingues ou multilingues. Leur soif d’apprivoiser d’autres univers linguistiques émane de leur curiosité ou de leur passion. Ça a fait d’eux des êtres extraordinaires qui repoussent les limites d’apprentissage linguistique, en bourgeonnant leur propre voie d’intégration dans les cultures étrangères.  

Certains polyglottes maîtrisent jusqu’à 7 ou 8 langues étrangères et même plus, ce qui font d’eux des êtres hors du commun. Si la polyglossie a un secret, Salva Gersé, étudiant en linguistique appliquée à la Faculté Linguistique Appliquée (FLA) de l’Université d’État d’Haïti (UEH) en a peut-être un brin de ce secret, ces quelques langues qu’il maîtrise selon lui c’est le résultat d’un « travail quotidien » 

Salva Gersé est un jeune polyglotte promu en 4ème année à la FLA, il parle 6 langues étrangères, en plus de sa langue maternelle (Créole) et le français considéré comme deuxième langue officielle du pays. En effet, ce dernier affirme, parler l’anglais, le portugais, l’italien, l’espagnol, le Russe et l’allemand. Plus de 6 langues apprises dans l’amour et la patience.  

« Pour apprendre une langue étrangère à mon avis, l’une des choses la plus importante c’est la motivation et aussi il faut qu’on aime la langue qui nous intéresse. » a-t-il déclaré.   

Pour le jeune polyglotte, l’amour et la motivation sont les piliers de l’apprentissage des langues étrangères. L’amour est le moyen qui permet de « enjoy the process » comme le répètent souvent les polyglottes. 

plisminit Focus sur le secret de la polyglossie 
Advertisements

« Quand j’apprends une langue étrangère, je commence d’abord par travailler la prononciation, pour me familiariser avec les sons de la langue » a-t-il ajouté avant de poursuivre « Ensuite je travaille sur la grammaire de la langue. » a-t-il renchéri. La grammaire selon lui, est ce qui lui permet de maîtriser le fonctionnement des règles de la langue, un élément important dans le processus d’apprentissage. 

Comprendre le système phonologique de la langue est un pas important. L’ancien Professeur émérite de linguistique et de langues et littératures germaniques, William Gamwell Moulton, a eu le même avis. L’auteur de « A linguistic guide to language learning» Qui traduit « Un guide linguistique pour l’apprentissage des langues » paru en 1966 où il présente l’imitation exacte des sons produits dans une langue étrangère comme l’un des clés de l’apprentissage. Ainsi, l’intéressé doit pouvoir écouter la façon dont les autres parlent, et ensuite reproduire exactement le même son de la même façon. 

Pour Salva, connaître les sons et maîtriser la grammaire est un atout de base dans l’apprentissage. « Bien qu’il n’y a pas une méthode universelle, chacun peut bien trouver sa voie dans sa propre méthode » a-t-il ajouté. 

Ses méthodes sont axées sur la pratique et le long terme. Ainsi, il veut parler et maîtriser les langues qu’il a toujours adoré. Trouver le moyen d’être capable d’exprimer ses pensées dans d’autres langues a toujours été sa fascination. Il faut croire que le monde n’a pas fini de s’étonner de voir jusqu’où peut conduire la curiosité humaine de plus, la langue reste et demeure un patrimoine immatériel destiné à tout un chacun. 

Advertisements
Sign Up today Focus sur le secret de la polyglossie 

Tu pourrais aussi aimer

Plus dans:SOCIÉTÉ