SANTÉ

La Variole du singe, une préoccupation sérieuse pour l’OMS 

Photo : Reuters/Dado Ruvic

En raison de la propagation de la Variole du singe un peu partout à travers le monde durant ces dernières semaines, l’Organisation mondiale de la santé craint que ce virus puisse devenir un véritable fléau mondial. En conférence de presse ce mardi 13 juin, le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a convoqué pour le 23 juin prochain le comité d’urgence de l’institution. 

Alors que la grande majorité des pays du monde ont encore toutes les difficultés à se défaire totalement du coronavirus, l’humanité pourrait connaître dans les jours à venir sa nouvelle pandémie. La Variole du singe dont les premiers cas de contamination ont été identifiés il y a peu de temps, est pour l’instant signalé dans une quarantaine de pays à travers le monde. 

Le directeur de l’OMS a jugé inhabituelle et préoccupante l’extension de la Variole du singe lors de sa conférence de presse. Une situation qui, selon lui, nécessite une réponse coordonnée, a-t-il martelé en annonçant la convocation du comité d’urgence de l’OMS. 

Advertisements

Depuis le début du mois de mai, plus de 1600 cas confirmés ont été signalés à travers le monde. Cependant, aucun décès n’est pour autant lié à cette maladie. 

Selon le Directeur général de l’OMS, l’institution compte sur l’aide des experts internationaux pour mieux comprendre le virus et son évolution. L’organisation mondiale de la santé réfléchit également à changer le nom du virus, a indiqué le Directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

Par ailleurs, le patron de l’OMS a rappelé que la priorité de l’organisation est d’aider les pays à contenir la transmission et à stopper l’épidémie par des moyens éprouvés comme la surveillance, la recherche des contacts et l’isolement des patients infectés.

Facebook Comments

Jacky Chery
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.