Le carnaval national devrait se tenir au Cap-Haïtien, pour l’année 2022 

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil
C’est officiel, le carnaval national de l’année 2022 est annulé  
Écoutez cet article

Les 27, 28 février et 1er mars de l’année 2022 ont été réservés pour l’organisation du carnaval national, la plus grande manifestation culturelle d’Haïti. Malgré les conditions auxquelles le pays fait face actuellement qui nous laissent dubitatifs sur une possible réalisation, selon une source digne de confiance, cette année, le carnaval national se tiendra au Cap-Haïtien. Encore une fois, l’événement sera décentralisé. 

Haïti est sous l’emprise de différents problèmes depuis quelques temps. Cette situation a handicapé le bon déroulement de toutes activités dans le pays ; le carnaval national n’en est pas épargné. Après plusieurs années d’absence, le PM Ariel Henry veut réitérer avec l’organisation de cette grande fête culturelle. Diverses personnalités importantes de son gouvernement sont actuellement dans le Nord pour effectuer une étude de terrain et statuer sur l’organisation du carnaval. Selon notre source. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Cap-Haïtien, un choix stratégique pour le gouvernement d’Ariel Henry  

S’il y a bien une chose qui saute aux yeux, c’est que Ariel Henry est loin de faire l’unanimité dans le pays. En plus de ça, à cause de l’insécurité qui sévit Port-au-Prince, notamment diverses artères menant vers certains départements du pays (on peut citer Martissant pour le grand sud par exemple) et les différents opposants politiques du premier ministre comme aux Gonaïves, pour Ariel Henry, qui est aussi ministre de la culture, Cap-Haïtien se présente comme étant l’un des meilleurs choix.  

En plus, la deuxième ville du pays est la seule à être dotée d’un aéroport international, après Port-au-Prince. Avec des vols directs Cap-Haïtien/États-Unis, elle offre une opportunité spéciale pour la participation des gens de la diaspora qui, à l’accoutumée, jouent un rôle crucial dans la réussite du carnaval national. Notre source nous a confié que ce serait aussi une belle occasion pour le gouvernement d’honorer la mémoire des 75 personnes qui sont mortes récemment suite à l’explosion d’un camion-citerne citerne qui transportait du carburant dans la ville. 

Tout compte fait, malgré la neutralité apparente que fait l’objet la ville de Cap-Haïtien, ce ne sera pas une sinécure pour le gouvernement d’Ariel Henry d’y organiser le carnaval national. L’on se souvient qu’en 2020, sous la présidence de l’ex président Jovenel Moïse, les festivités ont été tournées en queue de poisson en raison des protestations des gens qui étaient contre la participation de Michel Joseph Martelly à ce carnaval. Sera-t-il de même cette année ? Il n’est que d’attendre ! 

Entretemps, il est important de signaler que ce premier janvier, à l’occasion du 218ème anniversaire de l’indépendance d’Haïti, le PM Ariel Henry s’est, quand même, rendu aux Gonaïves, malgré les menaces proférées par ses opposants qui lui interdisaient d’y venir. 

 

Facebook Comments

Partagez cet article
Avatar
Posté par Peterson Dorsainvil
Follow:
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.