Le groupe « 400 Mawozo » utilise les Dominicains et la police pour se procurer des armes et des munitions

Witson Beaujour
ParWitson Beaujour- Rédacteur
le groupe 400 mawozo utilise les dominicains et la police pour se procurer des armes et des munitions

La République dominicaine est l’un des pays qui facilitent l’entrée d’armes et de munitions en Haïti, selon les Nations unies. Dans un rapport publié le 18 octobre dernier, l’agence internationale note que plusieurs gangs, dont les « 400 Mawozo », utilisent régulièrement des trafiquants de drogue et des policiers dominicains pour s’approvisionner. Selon le rapport, le trafic quitte le territoire du pays voisin par le poste frontalier de Belladère pour entrer en Haïti.

Le rapport indique que « plusieurs gangs, notamment le 400 Mawozo (dont le territoire est le plus proche de la frontière), utilisent les trafiquants dominicains pour se procurer des armes et des munitions ».

Le rapport indique également qu’après enquête, les experts ont constaté que des fonctionnaires corrompus, tels que des officiers de police, facilitaient l’entrée de ce matériel en Haïti pour approvisionner les gangs ». D’autres cas examinés par le groupe montrent l’implication de réseaux de fonctionnaires corrompus, y compris des policiers, des fonctionnaires et des personnes proches des autorités locales, qui facilitent le passage des marchandises illicites », écrit le groupe, ajoutant que « dans la plupart des cas examinés par le Groupe, le trafic passe par le poste frontière de Belladère, par lequel la majorité des marchandises officielles en provenance de la République dominicaine entrent en Haïti ».

Les observateurs estiment que la communauté internationale a contribué de manière significative à la crise en Haïti.

Le rapport mentionne spécifiquement la République dominicaine, notant que des armes et des munitions en provenance des États-Unis transitent par le pays avant d’arriver en Haïti. Les gangs utilisent également les trafiquants dominicains pour s’approvisionner en armes et en munitions, ce qui montre que l’instabilité d’Haïti fait le jeu de la République voisine.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Witson Beaujour
Par Witson Beaujour Rédacteur
Witson Beaujour, journaliste-rédacteur, chanteur, musicien et mécanicien industriel. Passionné de reportages, de documentaires et de lecture.