ÉDUCATION

Le MENFP rétracte sur le 7 juillet et propose un nouveau calendrier

Le MENFP fait le point sur une vidéo virale sur les réseaux 

Quelques heures après les vagues de protestations qui ont été proférées à l’encontre des autorités du MENFP en raison du 7 juillet qui a été choisi parmi les dates retenues pour la réalisation des prochains examens officiels, ce lundi 6 juin, le Ministère se rétracte et remanie le calendrier des examens. 

Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, via une publication à travers les réseaux sociaux ce lundi, a proposé un nouveau calendrier auquel le 7 juillet a été supprimé et remplacé par le 1er juillet pour les examens du baccalauréat de l’année académique 2021-2022. 

Le Bacc dont la réalisation était prévue jusqu’à récemment pour le 4 à 7 juillet 2022 va finalement se tenir le 1er, 4, 5 et 6 juillet 2022, selon le calendrier modifier, afin de laisser libre le 7 juillet, marquant exactement un an de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. 

Advertisements

Vendredi 3 juin, le ministre Nesmy Manigat avait rappelé que le déroulement des examens officiels pour cette année académique 2021-2022 était prévu du 20 juin au 7 juillet. Une décision qui a été vite contestée par plus d’un, notamment l’ex-chancelier Claude Joseph qui l’avait critiqué ouvertement ainsi que les membres du gouvernement en place. 

Selon le Dr Joseph, cette décision a été prise de façon calculée à l’idée de souiller la mémoire de l’ex-président assassiné, qui, un an après, peine à trouver la lumière de la justice. 

Facebook Comments

Jacky Chery
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.