Le sénateur Joseph Lambert choqué par les conditions de détention au Pénitencier national 

Jacky Chery
Jacky Chery
Archives
Écoutez cet article

Le président du tiers restant du sénat Joseph Lambert, dans une publication sur les réseaux sociaux, ce jeudi 30 juin, a exprimé ses profondes exaspérations sur la façon dont les détenus sont traités au pénitencier national. 

Le sénateur du Sud-est se dit extrêmement choqué par cette situation qui ressemble de l’époque nazi où les prisonniers étaient gardés dans des centres de concentrations. Le nombre de détenus incarcérer à la prison civile de Port-au-Prince excède largement sa capacité d’accueil. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

«Mezanmi !!!!! Hummmm!!!! Sa m sot gade la k ap pase nan Penitansye Nasyonal bay tèt fè mal e sanble tèt koupe ak kan konsantrasyon sou epòk Nazi yo .. Prizonye yo se kretyen vivan. Nou pa ka trete yo konsa . #BINUH, Dwazimen, Pwotektè sitwayen, ede Senatè yo rele anmwey pou yo», écrit le sénateur Lambert sur Twitter. 

Cette semaine, le bureau intégré des Nations-Unies avait exprimé sa préoccupation principalement sur les décès des détenus dans les centres carceraux en Haïti, notamment à la prison civile des Cayes où près d’une dizaine de prisonniers avaient succombé faute de soins nécessaires. 

Le pénitencier national, l’un des plus grands centres carceraux du pays, détiennent plusieurs milliers de prisonniers dont plus de 80% d’entre eux sont en détention préventive en attente de jugement. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Jacky Chery
Posté par Jacky Chery
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.