JUSTICE

Les greffiers des 18 juridictions du pays rentrent en grève 

Levée partielle de l'arrêt de travail observé par les greffiers Haïtiens 

Comme annoncé depuis la semaine dernière, les greffiers des 18 juridictions du pays entament une grève qui a débuté ce mardi 12 avril. Cet arrêt de travail a pour but de poursuivre les revendications à un ajustement de salaire, obtenir la carte de débit délivrée aux fonctionnaires et de bonnes conditions de travail, entre autres. 

L’annonce a été faite dans une correspondance adressée le 6 février dernier au titulaire du Ministère de la justice et de la sécurité publique, Bertho Dorcé, par l’Association Nationale des Greffiers Haïtiens (ANAGH). 

Cet arrêt de travail a pour objet de forcer à mettre en exécution, l’accord entre les deux parties, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique ainsi que le Syndicat des greffiers d’Haïti. Un accord dans lequel le MJSP avait pour tâche de doter les greffiers d’un statut très particulier, en leurs donnant une carte de débit avec des frais considérables. 

Selon l’ANAGH, le MJSP n’a manifesté aucune volonté afin de les satisfaire, même en partie, malgré cet accord qu’il y a eu entre eux. Après plusieurs rencontres, les différentes revendications des greffiers n’ont pas été satisfaites. 

Advertisements

Au cours de ces dernières années, les greffiers ont eu, à plusieurs reprises, recours à ces genres de protestations, qui ont généralement paralysé de manière sévère, le fonctionnement de l’appareil judiciaire haïtien.  

REDACTION : Mackendy FILDERICE 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

 

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.