Les lauréats de la 8e édition du prix jeune journaliste en Haïti dévoilés par l’OIF 

Jacky Chery
Jacky Chery
les lauréats de la 8e édition du prix jeune journaliste en haïti dévoilés par l'oif 
Écoutez cet article

Les journalistes Marie André Belange, Wedster Lyvert et Marx Stanley Leveillé ont été désignés ce vendredi 23 septembre 2022 lauréats de la 8ème édition du prix jeune journaliste en Haïti par l’Organisation internationale de la Francophonie. 

Lors une cérémonie organisée par visioconférence, l’OIF a dévoilé ce vendredi les lauréats de la 8e édition du prix jeune journaliste en Haïti. Marie André Bélange, journaliste à la radio Vision 2000, Wedster Lyvert, du Nouvelliste et de Magik 9 et le journaliste de RSF, Marx Stanley Léveillé ont été les principaux gagnants de cette 8e édition. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Marie André Bélange, présentatrice et reporter à la radio Vision 2000, a été récompensée pour son reportage intitulé « La résistance des commerçantes face à la persistance de l’insécurité en Haïti » dans la catégorie de presse radiophonique. Rose Marie Mathe Jeannis, journaliste de l’agence en ligne Haïti News 2000, a obtenu le deuxième prix pour son reportage : « Le poumon économique de Noailles fracturé par des gangs ». 

Avec son reportage «Litanne Juste, une madan Sara à toute épreuve », Wedster Lyvert a désigné lauréat pour la catégorie de presse écrite. Le rédacteur du Nouvelliste a devancé Justin Gilles, gagnant du deuxième prix avec son reportage intitulé : « Insécurité à Bel-Air, le calvaire des artistes ». 

Marx Stanley Léveillé, journaliste de Radio Sans Fin, a remporté le premier prix dans la catégorie presse audiovisuelle avec son reportage « l’industrie du loisir asphyxiée par la guerre des gangs à Martissant », suivi de Rosemond Jean Baptiste, deuxième prix, avec son reportage : « Ti kajou le chemin de l’espoir ». 

La 8e édition du prix jeune journaliste en Haïti a été lancée le 5 juillet dernier autour du thème « L’insécurité et ses conséquences sur la société ou l’économie en Haïti ». Selon le communiqué de l’OIF, ce concours vise à encourager, soutenir et faire connaître les jeunes reporters haïtiens de talents, s’exprimant en français, et également de contribuer à la professionnalisation du métier de journaliste en Haïti. 

Les six lauréats de cette 8e édition bénéficieront, entre autres, d’un stage d’un mois au moins dans un média francophone. Selon le représentant régional de l’OIF pour la Caraïbe et l’Amérique latine, Emmanuel Adjovi, cette année, deux d’entre eux iront en France et les quatre autres au Bénin, en Afrique. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.