NATIONAL

Les migrants victimes des mauvais traitements à Del Rio ont porté plainte contre l’administration Biden  

source image : bbc

Une plainte a été déposée devant le tribunal du district de Columbia, contre l’administration de Joe Biden par plusieurs ressortissants haïtiens, qui ont été mal menés par des agents frontaliers américains en septembre dernier. 

Selon le journal américain CNN, un groupe de demandeurs d’asile haïtiens, ont décidé de proceder a une action en justice contre les autorités américaines pour avoir violées leurs droits. “Nous devons tenir l’administration Biden pour responsable des violations des droits civils inadmissibles qui se sont produites à Del Rio, au Texas”, a déclaré la fondatrice de JAC, Karen Tumlin, lors d’une conférence de presse tenue le mardi 21 décembre 2021. 

Selon Karen Tumlin, les migrants aimeraient que le gouvernement américain les aider à retourner aux États-Unis et de leur donner la possibilité de demander l’asile ainsi que de l’argent pour couvrir leurs dépenses. De ce fait, ils sont accompagnés par des groupes de défense des immigrants, dont Justice Action Center, Haitian Bridge Alliance et Innovation Law Lab, afin qu’ils poursuivent leurs procédures judiciaires. 

Au cours du mois d’octobre 2021, selon la dernière note de l’organisation internationale pour les migrations (OIM), les États-Unis avaient rapatrié plus de 7 500 migrants haïtiens en moins de trois semaines. ” Le gouvernement américain au plus haut niveau était au courant d’un afflux potentiel de demandeurs d’asile aux États-Unis et ils ont choisi de ne même pas faire le strict minimum pour se préparer“, a avoué une organisation de défense des immigrants.  
Selon ce qu’a rapporté un ressortissant haïtien à CNN, Mirard Joseph, en lui sortant de la rivière, un officier a tenté de le rattraper. L’agent a déchiré sa chemise et fait tomber ses chaussures. Il l’a relâché seulement au moment où le cheval allait le piétiner. 

Advertisements

La question est de savoir si les procédures de déportation, qu’on appelle aujourd’hui procédures d’expulsion, peuvent être contestées avec succès, mais souvent elle paraît complexe dépendamment d’un nombre de facteurs qui comprennent : D’abord le statut migratoire de la personne faisant l’objet d’une procédure ; ensuite, la raison pour laquelle la personne a été mise sous procédure d’expulsion, et enfin La famille de la personne et autres liens avec les Etats-Unis. 

REDACTION : Stevinsonne JEUNE 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2021 

 

Facebook Comments

Stevinsonne Jeune
Stevinsonne JEUNE, journaliste et rédacteur. Étudiant finissant en sciences juridiques à l'Université d'État d'Haïti Praticien en Droit au sein du tribunal de paix de Delmas.