L’ex manager de Roody Rood Boy, Joslord Elminus sort de son mutisme  

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
L'ex manager de Roody Rood Boy, Joslord Elminus sort de son mutisme  
Écoutez cet article

Après avoir été libéré le 6 mai dernier, en audience extraordinaire d’habeas corpus, Joslord Elmilus, l’ex manager de l’artiste Roody Rood Boy se prononce enfin, par un communiqué de presse, dans lequel il s’adresse à sa famille et ses amis qui l’ont soutenu durant son incarcération et à l’artiste qu’il représentait jadis.  

« Le dimanche 24 Avril 2022 vient de s’inscrire comme un jour noir dans le calendrier de ma vie où j’avais l’impression d’être pris au piège au beau milieu d’un film d’horreur dont le dénouement me paraissait totalement incertain. » explique celui qui tient à apporter un éclairci sur l’histoire. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Racontant au prime abord comment la journée du 24 avril a été la pire de sa vie, en étant accusé d’avoir effectué des transactions irrégulières sur un compte bancaire, dont lui-même et Roody Roodboy étaient les co-gestionnaires, Monsieur Elmilus ne veut tout de même pas, prouver son innocence via les réseaux sociaux. Pour ça il fait confiance à la justice de son pays, qui se chargera, dit-il, de faire la lumière sur le dossier. 

« Ce serait inapproprié de prouver mon innocence sur cette page blanche via les réseaux sociaux, loin de là mon intention, mais ma seule garantie est que la vérité sera faite sur ce dossier. Les coupables seront punis et la justice de mon pays prouvera mon innocence et ma loyauté. » 

Il remercie Roody, qui, dit-il, était un ami-collaborateur et duquel il était le parrain du fils, pour ce qu’il qualifie de calice d’amertume et de coupe de ciguë à laquelle il a échappé belle. Il le remercie également pour les nuits gaspillées, son honneur entaché et la confiance placée en lui par le passé, mais lance toutefois une mise en garde pour l’avenir. 

« Aujourd’hui, nos chemins se séparent. Je ne suis plus ton Manager, mais certains des liens que nous avons tissés, t’exigerons à rendre compte à mon filleul sur les 13 jours d’emprisonnement arbitraire de son parrain. Car rien ne pourra lui cacher la décision de justice qui résultera de cette affaire et qui restera gravée dans les annales de l’histoire. Encore une fois merci cher compère ! «  

S’adressant à sa famille et ses amis, Joslord Elmilus se dit submergé par leur soutien inconditionnel durant les 13 jours de garde à vue, jusqu’à sa libération le 6 mai dernier. Il leur témoigne toute sa gratitude, et se dit reconnaissant envers les officiers de Police, la Presse, la Justice de son pays, et son avocat. 

« Enfin, le rideau est levé, la page est tournée avec toutes ses conséquences, mais surtout son apport en termes de maturité et d’expérience. Je m’en voudrais de ne pas vous assurer que ce dossier avec tous les torts qu’il m’a causé, n’affecte en rien les valeurs de pardon et de dépassement de soi que je porte en moi. » a-t-il poursuivi, se disant plus que jamais déterminé, car la couronne de la vie est surtout réservée à ceux qui luttent. 

« Kreyon listwa pa gen lank, pawòl vérité a ap kontinye pale !  » a conclu l’ex manager. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.