INTERNATIONAL

L’ex président Hondurien Juan Orlando Hernández a été arrêté

Selon le journal EFE, l’ancien chef d’Etat hondurien Juan Orlando Hernández a été épinglé ce mardi 15 février 2022 dans sa résidence privée après avoir été soupçonné par les États-Unis pour trafic de drogue. Cette arrestation survient 24 heures après que Washington a demandé l’extradition de ce dernier pour répondre aux questions d’un juge à la Cour Suprême. 

Tout de suite après l’arrestation de Juan Orlando Hernández, la Cour Suprême des Etats-Unis – qui est le tribunal de dernier ressort de ce pays – se réunit afin de désigner un juge pour examiner cette affaire. « Le ministère des Affaires Étrangères du Honduras a indiqué avoir remis à  la Cour Suprême du pays une communication officielle de l’Ambassade des Etats-Unis, demandant formellement l’arrestation d’un politicien hondurien aux fins d’extradition, mais sans préciser le nom de la personne », a confirmé ledit ministère sur son compte twitter. 

Advertisements

Selon ce qu’a rapporté l’Ambassade des Etats-Unis à Tegucigalpa, Juan Orlando a été cité à plusieurs reprises dans des procès liés au narcotrafic dans ce pays. Il est également soupçonné d’avoir été complice de son frère Antonio Hernández dit Tony, condamné l’année dernière à la prison à vie par un juge fédéral New-yorkais. « Hernández avait participé à un violent complot de trafic de drogue pour recevoir des cargaisons de plusieurs tonnes de cocaïne envoyées au Honduras depuis la Colombie et le Venezuela, entre autres », confirme l’ambassade. 

Par contre, Juan Orlando Hernández dément ces accusations faisant croire qu’il aurait des accointances avec le narcotrafic. Il a dit de préférence qu’il avait été victime d’une vengeance de la part des cartels pour les avoir combattus quand il était en pleine fonction. De plus, l’un des avocats de ce dernier dit que l’ancien chef d’Etat devrait être protéger d’une immunité parce que Hernández est un membre de droit du parlement d’Amérique Centrale. 

Facebook Comments

Stevinsonne Jeune
Stevinsonne JEUNE, journaliste et rédacteur. Étudiant finissant en sciences juridiques à l'Université d'État d'Haïti Praticien en Droit au sein du tribunal de paix de Delmas.