L’OPC déplore les mauvaises conditions de vie des prisonniers dans le système carcéral haïtien 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Écoutez cet article

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) a appelé le gouvernement haïtien à prendre des mesures nécessaires pour améliorer les conditions de détention des prisonniers haïtiens. Renan Hedouville dresse un bilan macabre du nombre de détenus qui attendent une décision de la justice pour jouir d’une liberté. 

Selon le Protecteur du Citoyen, près de 90% des personnes incarcérées au Pénitencier national à Port-au-Prince sont en détention préventive prolongée. Sur 3 698 reclus, seulement 363 ont été jugés et condamnés par la justice. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

L’effectif restant, 3 335, attend une décision de la justice, détaille l’OPC dans ses données, appellant les autorités à tenir compte de la situation car le « déni et l’impunité sont en nette augmentation dans les prisons civiles ».  

Une situation désastreuse qui concerne plusieurs centres carcéraux du pays : 85% des 11 500 détenus sur tout le territoire haïtien sont en détention préventive prolongée, selon le Protecteur du citoyen Renan Hedouville, précisant que ces derniers font face à des difficultés majeures. 

Depuis la diffusion d’une vidéo amateur sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Facebook, où l’on pouvait voir les conditions infrahumaines qu’affrontaient les écartés de la société : manque d’eau et de nourritures, absence régulière de soins médicaux, entre autres – plusieurs responsables, dont le Commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance des Cayes, Ronald Richmond, avait alerté l’État haïtien. 

Aussi, le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH) avait emboîté le pas. Depuis quelques temps des incarcérés passent de vie à trépas faute d’accès aux soins et à l’alimentation. 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.