INTERNATIONAL

Mario Terán Salazar, l’homme qui a tué Che Guevara est mort

Mario Terán Salazar, le soldat bolivien qui avait été chargé d’ôter la vie à Ernesto Guevara surnommé « Le Che » le 9 octobre 1967 dans une école à Higuera (en Bolivie) est passé de vie à trépas, ce jeudi 10 mars, à la Corporation militaire de sécurité sociale (Cossmil), à Santa Cruz, à l’âge de 80 ans.

Il y’a de cela 54 ans, le 9 octobre 1967, l’armée bolivienne avait assassiné Che Guevara dans une petite école à Higuera après l’avoir capturé la veille. C’est Mario Terán Salazar, un sergent, qui avait appuyé sur la gâchette, sous les ordres de ses supérieurs hiérarchiques et la CIA. Ce dernier a rendu l’âme à Santa Cruz de la Sierra, le jeudi 10 mars, à 7heures 15 (heure bolivienne). La nouvelle a été annoncé par un de ses anciens frères d’armes, Gary Prado Salmón : « Il est mort : il était malade et il n’y avait rien à faire », a indiqué celui qui, de son côté, avait dirigé l’opération qui avait permis de capturer Che Guevara dans la jungle à Higuera.

Raúl Azurduy, pasteur de l’église évangélique que fréquentait la famille a confirmé la nouvelle et a déclaré que Mario était un homme courageux au journal local « El Deber » : Oui, on m’a dit hier soir qu’il avait été expulsé, oui, c’est vrai, il est mort. C’était un homme courageux […] J’ai gardé le contact avec lui, ce qui l’inquiétait le plus était l’harcèlement de la presse, parce qu’il voulait rester anonyme, parce qu’il s’est simplement conformé volontairement à la décision qui venait de la Présidence ».

Advertisements

L’assassin du Che avait du mal à s’en remettre après avoir commis l’acte. Il a maintes fois nié l’avoir fait. Mais Paris Match, une magazine français avait publié une photo de lui et informa qu’il avait reçu l’ordre de le tuer dès que l’armée l’a capturé. Dans une déclaration faite après, Mario Terán avoua l’avoir fait et expliqua combien c’était difficile pour lui : « C’était le pire moment de ma vie. À ce moment-là, j’ai vu le “Che” grand, très grand, énorme. Ses yeux brillaient de mille feux. J’ai senti qu’il était sur moi et quand il m’a regardé, j’ai eu le vertige. Reste calme, me dit-il, et vise bien, tu vas tuer un homme ! Puis j’ai fait un pas en arrière, vers la porte, j’ai fermé les yeux et j’ai tiré », expliqua-t-il.

Né à Cochabamba le 9 avril 1942, Mario Terán Salazar allait devenir célèbre quelques temps après avoir ôté la vie de Che Guevara – symbole de la révolution cubaine aux côtés de Fidel Castro et deviendra celle de la résistance des opprimés un peu partout à travers le monde après sa mort. Pour cause de maladie et voulant rester à l’abri des médias, il vivait à la Corporación del Seguro Social Militar (Cossmil), une institution publique décentralisée. C’est d’ailleurs là qu’il est passé décédé le 10 mars 2022.

Facebook Comments

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.