SOCIÉTÉ

Martissant, plusieurs morts et des blessés

Les gangs de martissant ont saisi 4 autres camions citernes
play icon Martissant, plusieurs morts et des blessésÉcoutez cet article

 

Nul n’est en mesure de connaître la quantité de personnes tuées, blessées ou kidnappées par des bandits armés durant le week-end écoulé à l’entrée du sud de la capitale précisément à Martissant. Les gens qui fréquentent l’entrée sud de la capitale se trouvent dans l’impossibilité de traverser cette zone tant contrôlée par des troupes de gangs armés.

Depuis le mois de juin, des gangs armés de Grand-Ravine et de village de Dieu s’affrontent avec ceux de la localité de TIBWA. Cet affrontement s’inscrit dans une perspective pour le contrôle de Martissant 4, où sont logés un complexe commercial et un terminal pétrolier.

Plusieurs morts et blessés sont enregistrés, a-t-on appris. Au cours de la semaine écoulée, des gangs armés ont ouvert le feu sur plusieurs véhicules qui tentent de traverser à Martissant. Tel est le cas d’Esperanta Guerrier âgée de 95 ans, ainsi que son chauffeur Reginald Chery, qui ont été assassinés dans leur voiture a Martissant 7. Ces derniers ont tenté de traverser à Martissant, le samedi 6 novembre. De plus, trois autres personnes qui se trouvaient aussi dans la voiture sont gravement blessées selon un constat du juge de paix de la juridiction de carrefour Moïse Jean.

plisminit Martissant, plusieurs morts et des blessés
Advertisements

Selon des témoins, plusieurs corps sans vie ont été constatés au niveau de Martissant 23, et que les chiens ou les porcs s’occupent des cadavres des victimes.

À noter que les forces de l’ordre n’ont jamais pu reprendre le contrôle de cet important axe routier depuis le début du mois de juin. Les actes de banditisme s’intensifient, on dirait que les gangs armés se sont plus renforcés, car les bandits font leur loi quand bon leur semble. Les autorités policières et judiciaires, seront-elles en mesure de combattre ce fléau ?

Advertisements
Sign Up today Martissant, plusieurs morts et des blessés

Annelie Noel
Originaire de Port-au-Prince. Diplômée en communication et en hôtellerie. Elle est une journaliste motivée, attentive, dynamique et rigoureuse. Elle s'accroche beaucoup à son métier de journaliste.

Tu pourrais aussi aimer

Plus dans:SOCIÉTÉ