Nouvelle journée de manifestation au Cap-Haïtien, Jean Charles Moïse fustige à nouveau les propriétaires des banques commerciales 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Photo : Le Nouvelliste
Écoutez cet article

Le leader de “Pitit Desalin”,Jean Charles  Moïse continue d’intensifier ses mobilisations contre le secteur banquier. Dans le Nord, plus précisément au Cap-Haïtien, des milliers de personnes ont gagné les rues pour dénoncer la détérioration de la situation socio-économique et sécuritaire du pays, aussi / et grandement influencée par ledit secteur. 

Mardi 30 août 2022, plusieurs activités au centre-ville du Cap ont été paralysées en raison des mouvements de protestations populaires initiés par “Mòy”. Ces derniers ont défilé pour huer les propriétaires de banques qui ne veulent pas régulariser la circulation du dollar sur le territoire haïtien : à chaque banque, bureau de transfert, leur taux de change. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Moïse Jean Charles avance qu’à travers tout le pays, ils ne sont que sept à décider chaque matin du taux du dollar sur le marché des changes en Haïti. « N ap chavire sistèm nan », a-t-il lancé en guise de menace. 

Le 7 septembre prochain, pour rappel, toujours sur la même pente, le Nordiste annonce de la couleur sur Port-au-Prince et elle ne sera pas rose. L’ancien candidat à la présidence investira les rues de Port-au-Prince pour dénoncer la mauvaise gestion du pouvoir PHTK, qui plonge le pays dans un chaos parfait depuis une décennie, et plus particulièrement depuis l’avènement d’Ariel Henry au pouvoir suite à l’assassinat de Jovenel Moïse le 7 juillet dernier. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.