Panique en Guadeloupe et Martinique contre le passe sanitaire 

Stevinsonne Jeune
Stevinsonne Jeune
Crédit Photo : Paris Match
Écoutez cet article

Suite à l’obligation de vaccination contre la covid-19 pour les personnels de santé et la mobilisation contre le passe sanitaire, les territoires outre-mer (Martinique/Guadeloupe) ont annoncé une grève générale afin de manifester leur ras-le-bol. 

Les services préfectoraux et les établissements scolaires doivent rester fermer”, demande les organisations syndicales qui veulent revendiquer leurs droits vus à la crise tragique dont ils font face. ” Cette situation est aussi une détresse sociale qui augmente la crise sanitaire par rapport à la terreur du vaccin, avancent-elles. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Environ 1 300 personnes devant la préfecture de Fort de France ont répondu à la mobilisation des organisations syndicales protestant notamment contre l’obligation vaccinale des soignants, la hausse des salaires et la baisse des prix du carburant. Les protestataires ont même arraché des drapeaux dans le village d’arrivée de la transat Jacques Vabre, qui fait l’objet de critiques de la part de mouvements anticolonialistes. 

Par ailleurs, le premier ministre français, Jean Castex après avoir condamné les gens suite aux actes d’incendies et de destructions, a annoncé un dialogue en visioconférence avec les leaders afin de trouver un consensus sur la crise sanitaire et accompagner individuellement, humainement les professionnels concernés par l’obligation vaccinale. Une mission du ministère de l’Intérieur sera à pied d’œuvre sur place dès demain pour examiner avec eux les voies et moyens pour permettre les conditions de déploiement de l’obligation vaccinale et discuter aussi des sujets propres au fonctionnement du service départemental d’incendie et de secours de Guadeloupe”, a poursuivi le chef du gouvernement. 

 On ne doit pas puiser la santé des Françaises et des français afin d’engendrer une lutte politique et il faut que l’ordre public soit maintenu”, a déclaré le président français, Emmanuel Macron. Le chef d’État a exhorté la Guadeloupe à la solidarité pour la nation, mais non à la manipulation des gens par des situations lamentables. 

REDACTION : Stevinsonne JEUNE 

COPYRIGHT : @NETALKOLEMEDIA 2021 

Facebook Comments

Partagez cet article
Avatar
Posté par Stevinsonne Jeune
Follow:
Stevinsonne JEUNE, journaliste et rédacteur. Étudiant finissant en sciences juridiques à l'Université d'État d'Haïti Praticien en Droit au sein du tribunal de paix de Delmas.