INSOLITE

Un homme s’évade de prison pour passer la Saint-Valentin avec sa petite amie

La Saint-Valentin, fêtée partout dans le monde le 14 février, est considérée comme la fête des amoureux. En ce jour, ces derniers s’échangent des mots doux et des cadeaux. Aussi, avec l’avancée de la technologie, ils partagent des photos ou vidéos prises avec leur chéri sur les réseaux sociaux sans omettre d’ajouter une légende assez romantique. Les traditionnels cadeaux sont les fleurs, le vin, les peluches et le chocolat mais il y a des personnes qui mettent la barre encore plus haute.

Et si pour la Saint-Valentin ton amoureux s’évade de prison pour passer la fête avec toi avant que les policiers ne débarquent ? Improbable, dirais-tu. Mais, c’est exactement ce qu’a fait Joseph Andrew Dekenipp. En 2014, il a réussi à s’évader, le vendredi 14 février, d’une prison en Arizona où, depuis 2010, il était détenu pour vol, trafic et conduite sans permis valide.

Se confiant à ses codétenus, Andrew aurait déclaré avoir le cœur brisé à cause de sa séparation avec sa petite amie. Et comme il n’est pas le genre d’amoureux qui recule devant les obstacles, malgré les murs imposants de la prison où il était, il en a escaladé deux, dont un de près de 4 m de haut surmonté des lames de rasoir, s’entaillant sévèrement en passant à travers les fils barbelés, et a convaincu un automobiliste de l’emmener jusqu’au bar où il avait rendez-vous. Tout ça, dans le seul et unique but de retrouver sa chérie le jour de la Saint-Valentin. L’amour vaut tous les sacrifices, non ?

Advertisements

Malheureusement, alors que celui-ci arrivait à peine au lieu de rencontre, Andrew a été rattrapé sans incident par les policiers car deux amies du conducteur ont remarqué qu’il s’agissait du prisonnier échappé qu’on parlait à la radio et ont immédiatement alerté les autorités. Andrew s’est quand même montré assez coopératif, même si sa peine risquait d’augmenter après sa petite fuite de 3 heures.

Il a d’abord soigné ses blessures à l’hôpital puis fut remis en cellule. Il a fait un sacrifice digne d’un grand amoureux.

Que ne ferait-on pas par amour ?

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.