INSECURITE

Un sénateur dominicain avance que la République Dominicaine et Haïti sont jumelles en matière d’insécurité et de violence 

un sénateur dominicain avance que la république dominicaine et haïti sont jumelles en matière d'insécurité et de violence

Actuellement, la République dominicaine fait face à une recrudescence des cas de violence, et Haïti est malheureusement le meilleur modèle de comparaison des élus dominicains pour alerter de la situation. 

« Les autorités doivent agir de manière responsable face à la question de la violence et de l’insécurité dans le pays car nous ressemblons à Haïti en termes d’insécurité dans les rues de la République dominicaine », les déclarations du sénateur de la province Elías Piña, Aris Yván Lorenzo. 

Lors d’une séance au parlement dominicain, plusieurs sénateurs ont affirmé que le ministère de l’Intérieur et de la Police et la Police Nationale ont perdu la guerre contre la violence et la criminalité en République dominicaine. 

Ils appellent respectivement le ministre Jesús (Chú) Vásquez et le général de division Eduardo Alberto Then à se déclarer incompétents. 

Advertisements

Ces derniers temps des citoyens ont été victimes de multiples actes criminels : braquage, vol à main armée, viol et meurtre. Les autorités veulent éviter à tout prix que la République dominicaine sombre dans le chaos qu’est Haïti actuellement. 

En effet, le territoire haïtien est infesté par les gangs, l’insécurité prédomine la partie ouest de l’île. Des personnes sont victimes quotidiennement, et l’État n’apporte rien comme solution. 

L’État dominicain veut épargner un tel fléau à son peuple avec l’adoption de plusieurs mesures drastiques, dont le rapatriement sans condition des illégaux haïtiens et la construction d’un barrage de haute sécurité entre la République dominicaine et Haïti.  

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.