SOCIÉTÉ

Kidnapping : Manifestation à Lalue pour protester contre un nouveau cas

Écoutez cet article

 

 Jhonson Joseph, un employé du bureau de l’immigration et de l’émigration sis à l’Avenue John Brown (Lalue) ainsi que deux proches a été enlevé mardi soir à la Croix-des-bouquets. En représailles, des employés ainsi que des riverains de la zone ont manifesté par devant ladite bureau pour exiger la libération de ce dernier sans condition. 

Une situation de tension a régné à Lalue dans la matinée du 13 octobre 2021, vers 10 heures. La circulation était bloquée. Les manifestants ont dressé des barricades sur la route avec des pneus enflammés. Ces derniers croient que cet enlèvement est de trop. Ils n’ont pas caché leur mécontentement face à cet acte ainsi qu’aux policiers qui leur avait attribué 30 minutes avant de faire l’usage de gaz lacrymogène. « Johnson, s on ti anplwaye k ap touche 16 000 G, kote moun li pral jwenn lajan pou peye kidnapè. Se pou yo ban n Jhonson san kondisyon ! » A balancé l’un d’entre eux. 

 « Lapolis toujou la pou anpeche yon moun manifeste pou mande liberasyon yon pwòch li yo kidnape. Men yo p ap f anyen pou libere l ni anpeche kidnapin nan kontinye vale tèren ! » Rajoute un autre. 

Advertisements

Notons que les protestataires attribuent l’enlèvement au gang dénommé 400 mawozo, dirigé par Lanmò san jou, qui s’est installé à Croix-des-bouquets. C’est l’énième cas de kidnapping enregistrés dans le pays ces derniers temps. 

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.

    Tu pourrais aussi aimer

    Plus dans:SOCIÉTÉ