IMMIGRATION

74,6% des migrants illégaux qui transitent par la Colombie viennent d’Haïti

Écoutez cet article

 

Sur quatre migrants illégaux qui passent par la Colombie, trois sont des Haïtiens, comme l’indiquent les chiffres de “Migración Colombia”. Selon ladite entité, en septembre 2021, 67 000 migrants avaient traversé irrégulièrement le territoire national et 90 autres personnes avaient été capturées pour avoir dirigé ou travaillé pour des réseaux de trafiquants. 

En moyenne, 74,6 % des migrants illégaux qui transitent par la Colombie viennent d’Haïti, 7,01 % de Cuba, 1,5 % des pays africains et environ 16,8 % d’autres pays. 

« Plus de 90 % des migrants qui entrent irrégulièrement sur le territoire national le font via le département de Nariño », a expliqué la sous-direction des vérifications migratoires de Colombie. 

Advertisements

De son côté, le contre-amiral Juan Ricardo Rozo, commandant de la Force navale des Caraïbes, a déclaré que des groupes illégaux comme le Clan del Golfo profitent du besoin des migrants, et de leur désir d’atteindre les États-Unis, pour leur offrir des routes migratoires. Illégale, un fait qui a déjà fait des morts dans l’espace maritime situé à la frontière avec le Panama. 

« Les migrants ont la possibilité d’acquérir des billets auprès de compagnies autorisées et avec des navires robustes, qui respectent toutes les mesures de transport, mais sont approchés par des transporteurs irresponsables avec des navires qui ne respectent pas les mesures et qui opèrent dans des lieux clandestins », l’officier déclaré. 

 Au cours des derniers jours seulement, la Force navale des Caraïbes a neutralisé 13 navires illégaux qui ont tenté de quitter le port de Necoclí avec 250 migrants haïtiens à destination du Panama. 

Ravensley Boisrond
Journaliste, amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia

    Tu pourrais aussi aimer