Coupe du Monde féminine : Qualifiées pour le second round, les Grenadières s’attendent à une phase coriace 

Jephte Pascal
Jephte Pascal
Écoutez cet article

Après avoir étrillé le Cuba (6-0) sur la pelouse du Stade Olympique Felix Sanchez, dans l’après-midi du 12 Avril, Haïti a validé son billet pour le second tour des qualifications pour la Coupe du Monde féminine 2023. Face aux Cubaines qui rêvaient de l’unique place qualificative du groupe, les Grenadières ont mis le paquet. 

Éblouissante durant ce parcours dans la première phase éliminatoire de cette Coupe du Monde, la Sélection féminine Haïtienne n’a jamais été aussi proche de la plus grande compétition au niveau du football féminin. À Santo Domingo, les dames de Nicolas Delépine ont fait un carton face à Cuba pour sceller leur qualification et boucler de brillante manière cette phase d’ouverture de la campagne. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Les Grenadières affichent un bilan sans tâche à l’issue des 4 rencontres disputées entre Février et Avril. Avec 44 buts inscrits, Haïti est l’équipe la plus offensive, elle qui n’a pourtant encaissé aucun but. Forte de 4 victoires en autant de matchs, elle a gagné haut la main son groupe tout en étant la Sélection ayant obtenu le plus grand succès (21-0 contre les Îles Vierges Britanniques). Ce que les poulaines du coach Français ont réalisé est à scruter à la loupe.  

La seconde phase s’annonce bien plus corsée pour les bicolores. Se retrouveront dans un tournoi les 8 meilleures nations de la Concacaf, réparties en deux groupes. Le tirage au sort se tiendra le 19 Avril à Miami, Haïti, placé dans le chapeau 4 est assuré de se coltiner au moins un poids lourd de la région. De toute façon, si les Bleu et Rouge aspirent à la qualification, ils n’auront pas à passer par 4 chemins, ils devront se mettre à niveau afin de démolir la concurrence. 

L’attaquant vétéran du FF Issy-les-Moulineaux, Roselord Borgella, s’est distinguée pendant ce premier tour. Elle a terminé meilleure buteuse à la faveur de ses 11 buts marqués. On doit noter parmi ses réalisations deux quadruplés, l’avant-centre qui n’avait plus porté les couleurs nationales un long moment durant a attisé le feu par son retour magique. 

La Sélection nationale féminine laisse jaillir des belles lueurs d’espoir en ce qui a trait à une première participation à une Coupe du Monde au niveau senior. La tâche ne sera pourtant pas aisée face aux ténors de la zone tels que le Canada et les États-Unis. Le tirage au sort nous révélera l’identité des adversaires des Grenadières. 

REDACTION : Jephte Pascal Jr ESTIVERNE 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Homme de lettres. Étudiant à la Faculté de Linguistique Appliquée de l'UEH. Rédacteur sportif de NetAlKole Media ainsi que présentateur de Pale Boul.