D’où viennent les fossettes sur les joues ou au niveau du menton ? 

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
d'où viennent les fossettes sur les joues ou au niveau du menton
Écoutez cet article

Une personne sourit et deux creux se forment sur ses joues : les fossettes apparaissent et on fond souvent devant ces petites merveilles. Mais pourquoi certains en ont et d’autres non ? 

Appelées chez nous “tou bote”, les fossettes sont ces creux qui se forment sur les joues quand quelqu’un rit, sourit ou parfois quand il parle. Certains ont une fossette au niveau du menton, d’autres, au niveau de la hanche.  

- Advertisement -
Ad imageAd image

Les fossettes sont une particularité anatomique qui est considérée, dans certains pays, comme un signe de fertilité et de chance. En Angleterre au 18ème siècle par exemple, certaines légendes affirmaient que les fossettes constituaient la trace de l’empreinte du doigt de Dieu sur les joues du nouveau-né. 

Les personnes ayant une fossette étaient considérées comme chanceuses ou encore bénites. Dans d’autres contrées du monde, les fossettes étaient considérées comme un signe de beauté, de sagesse, de vitalité ou encore de jeunesse éternelle. 

En Haïti nous disons souvent que c’est dû au fait que le médecin ou les parents ont pincé les joues du bébé et donc les creux se sont formés.  

Mais détrompez-vous. Ce charmant détail sur les joues est simplement dû à une malformation. Le responsable est en effet le zygomatique, un muscle du visage qui relie la pommette à la commissure des lèvres et s’active notamment lorsqu’on rit ou sourit.  

Donc, si le zygomatique est trop court, deux petits creux se forment sur la peau : les fossettes. Une particularité physique qui serait dans quelques cas, génétique. 

 Si vous n’en avez pas, c’est la faute à vos ancêtres. Et si vous en voulez, vous pouvez opter pour la chirurgie esthétique. Il existe une intervention qui permet d’en créer artificiellement, qui est la dimpleplasty,  une procédure cosmétique qui consiste à créer un petit trou dans la peau et de retirer une petite quantité de graisse et de muscle afin d’imiter les fossettes. 

La fossette qui apparaît au milieu du menton est, quant à elle, créée par une séparation entre les faisceaux musculaires du menton, ceux du muscle mentalis. Le musculus mentalis (en latin) a pour fonction d’élever le menton ainsi que la lèvre inférieure. 

Sachez que pour produire l’expression sur un visage, un muscle ne fonctionne jamais seul, mais qu’il nécessite toujours l’action d’autres groupes musculaires, très souvent proches, qui compléteront cette expression. Dix-sept muscles du visage sont impliqués dans le sourire. 

Ne vous sentez pas spécial d’avoir des fossettes, c’est juste une malformation. 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Posté par Sam Sarah Devilus
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.