Entèlèk, une émission qui sensibilise sur la situation du pays et fait des propositions 

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
entèlèk, une émission qui sensibilise sur la situation du pays et fait des propositions
Écoutez cet article

Les problèmes et l’instabilité auxquels le pays est confronté ces derniers jours préoccupent chaque citoyen indistinctement mais peu de jeunes s’impliquent vraiment dans la lutte pour un lendemain meilleur. Vu cette situation, un groupe de jeunes s’unissent et proposent Entèlèk, une émission qui fait le point sur la situation du pays et proposent des solutions. 

Cette émission réalisée par des jeunes universitaires haïtiens, se veut un espace de débats et d’analyse où chacun s’exprimera sur la situation politique sociale et économique, culturelle du pays, et proposer des moyens de sortie de crises, et également encourager les jeunes à apporter leur contribution au changement de cette terre qui les as vu naître. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Nous avons réalisé que les jeunes ne s’impliquent pas assez pour le pays, soit comme acteurs de développement ou poser les problèmes en débats et discussions.  Nous souhaitons que beaucoup plus de jeunes s’impliquent et participent dans chaque aspect de la vie nationale, et qu’ils prennent des décisions qui peuvent aider à changer la situation du pays.” explique James Ricardo Edouard, l’initiateur du projet, qui raconte comment ce dernier a pris naissance. 

“Sur mon statut WhatsApp je posais toujours les problèmes du pays, je critiquais et proposait des solutions et je me suis dit que je devais ouvrir le cadre, faire passer mes idées et réflexions à plus haut niveau, les partager avec plus de personnes et j’ai créé Entèlèk, avec quelques amis, universitaires comme moi qui ont aimé l’idée et décidé d’emboîter le pas avec moi. Le nom reflète la philosophie du projet qui est de réfléchir, d’analyser, et faire des propositions intellectuellement.” explique l’étudiant finissant en collectivité territoriales (administration publique/privée). 

Les invités de cette émission sont des jeunes universitaires privés ou publics. À Entèlèk, chaque jeune soucieux du changement d’Haïti, a le droit à la parole. 

Pour ce qui est du refus de parler de certains sujets de peur d’être victime, Ricardo Edouard affirme que tout le monde est une victime potentielle, qu’il choisit de parler ou non. Donc vaut mieux être une victime en essayant d’apporter un mieux-être, que de l’être en son oisiveté.  

“Vaut mieux parler, cela apportera peut-être un changement quelconque.” affirme celui qui porte Haïti dans son cœur. 

Cette émission sera diffusée sur Télémix chaîne 77, Télé Haïti, et sur toutes les plateformes en ligne, à partir du 28 juillet. 

 

Facebook Comments

TAGGED: ,
Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Posté par Sam Sarah Devilus
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.