« Ou pa konnen m, ou pa janm konnen m » : mais qui connaît réellement “Ti Fala” ? 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
« ou pa konnen m, ou pa janm konnen m » mais qui connaît réellement “ti fala”
Écoutez cet article

Une vidéo de 30 secondes enflamme les réseaux sociaux depuis quelques jours, et met en avant les talents d’actrice d’une fillette vêtue d’une robe noire et blanche : “Ti Fala”, ainsi connue. 

Dans l’extrait de qualité amateur, celle-ci s’adresse apparemment à un adversaire de taille que personne ne sait malheureusement, face à la caméra d’un téléphone. Sûre d’elle, “Ti Fala” exécute des pas en avant et en arrière à la manière des rappeurs, ou peut-être des gangsters. Mais ce qui est certain, la fillette s’est tellement laissé emporter par le rôle, qu’elle a fini par en devenir sa proie. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

 « Ou pa konnen m. Rele m. Ou pa konnen m. Ou pa konnen m. Ou pa konnen m. Ou pa janm konnen m. Ou pa janm, janm, janm », lançait-elle à son rival imaginaire, avant de rater ses pas faute de turbulence dans sa prestation.  

Suite à l’incident, une voix en arrière-plan interrogea la gamine : « Sa k pase la Ti Fala. M tande pa janm, pa janm, pa janm ? ». Avec douleur et difficulté, elle se leva par terre et répondit « anyen non ! », le regard innocent et à la fois coupable. 

Réelle ou simulée, la triste scène génère le fou rire de certains internautes. D’autres, plus sensibles, appellent toutefois à localiser les parents de “Ti Fala” afin de l’emmener à l’hôpital car elle a pris un mauvais coup en tombant subitement par terre.  

Des influenceurs ont même repris les gestes de « Ti Fala » pour se moquer d’elle mots pour mots. Malheureusement, même si la vidéo de la fillette enchaîne des commentaires jusqu’à présent « pèsòn pa janm, janm, janm konnen kiyès ki Ti Fala ». 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.