Plus de 400 migrants haïtiens chassés des lieux publics en République Dominicaine 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Credit: Anne Myriam Bolivar, Global Press Journal
Écoutez cet article

Plusieurs centaines de sans-papiers de nationalité haïtienne ont été arrêtés en République dominicaine, plus précisément à Bávaro dans des routes et lieux publics, informe la Direction Générale de la Migration dominicaine (DGM). 

Environ 450 ressortissants illégaux haïtiens ont été appréhendés par des agents de la migration dominicaine sur la voie publique, dans les bus de transports en commun et dans les quartiers de la communauté. Toutefois beaucoup d’entre eux avaient déclaré qu’ils étaient légaux, mais les autorités ne voulaient pas les libérer. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Parallèlement, les responsables du processus d’inspection qui n’ont pas voulu être identifiés, ont déclaré qu’il s’agissait seulement d’une opération de routine, et assuré qu’ils demandaient aux étrangers leur pièce d’identité, ils la vérifiaient et si c’était en règle, ils les renvoyaient. 

Beaucoup prétendent avoir des documents, les demandent et disent les avoir laissés à la maison, ont rapporté les agents de la DGM. 

Loger en République dominicaine est un fardeau pour les migrants haïtiens, et plus particulièrement les sans-papiers. Malgré les barrières imposées jusqu’ici par les autorités migratoires dominicaines, rien ne semble dévier la trajectoire des Haïtiens voulant désespérément atterrir de l’autre côté de l’île. Ils franchissent la frontière haïtiano-dominicaine par centaines presque quotidiennement, et sont rapatriés aussi par centaines. 

 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.